Le soutien à domicile

Pour favoriser le maintien à domicile d’une personne âgée en perte d’autonomie, il existe plusieurs dispositifs médicaux, financiers et techniques dont elle peut bénéficier.

Les actions et engagements politiques en faveur de l’autonomieAnnuaire des partenaires

L’Aide Personnalisée d’Autonomie (APA) à domicile

Qu’est-ce que c’est ?

L’APA est une allocation attribuée par le Conseil départemental. Si vous avez 60 ans ou plus, que vous êtes en perte d’autonomie, que vous ne pouvez plus accomplir certains actes essentiels de la vie courante, cette allocation vous permet de continuer à vivre à domicile en recourant à des prestations qui vont vous aider à conserver votre autonomie.

Télécharger la plaquette APA

Comment demander l’allocation personnalisée d’autonomie ?

Téléchargez le dossier (ci-après), le compléter et l’envoyer au Site d’Action Médico-Sociale auquel vous êtes rattaché pour instruction.

Télécharger le dossier

Les services du Conseil départemental sont à votre disposition pour vous informer et vous transmettre un dossier. Pour cela, contactez le site d’action médico-sociale le plus proche de chez vous.

Comment est calculée l’APA ?

En fonction du degré d’autonomie et des ressources, un plan d’aide est élaboré par une équipe médico-sociale en collaboration avec le bénéficiaire et son entourage.

ℹ Plus d’informations : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10009

Télécharger la plaquette APATélécharger le dossier APA

La Téléalarme

Qu’est ce que c’est ?

La Téléalarme est un service d’assistance à distance proposé par le Conseil départemental de la Nièvre qui fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

En cas de problème (chute, malaise…), la personne peut contacter une plateforme téléphonique joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en appuyant sur un médaillon ou une montre portée en permanence. Selon le degré d’urgence de la situation, un proche est contacté ou une intervention est déclenchée pour porter assistance à la personne.

Pour qui ?

Téléalarme 58 pour vivre chez soi en toute sérénité.

Il s’adresse à toute personne rencontrant des difficultés passagères ou permanentes du fait de l’âge, du handicap, de la maladie ou de l’isolement. Pas de téléphone à décrocher !

Comment adhérer ?

Pour adhérer au téléalarme58, vous devez soit :

  • télécharger le dossier complet et le renvoyer signé à telealarme58@nievre.fr
  • vous adresser à votre mairie ou au Conseil départemental pour obtenir un dossier papier et le retourner à l’adresse indiquée sur la notice

Téléchargez toutes les pièces du dossier téléalarme :

Fiche d’informationsFormulaire d’adhésionContrat d’abonnement et de locationModèle de courrier pour la mairieTarifs et aides financièresMandat de prélèvement SEPA

Le coût ?

Le financement de ce service peut être pris en charge, pour tout ou partie, dans le cadre de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ou de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Selon les revenus, certaines mairies, caisses de retraite ou mutuelles peuvent être sollicitées pour apporter une contribution.

Contact

Téléalarme58

📞 03 86 60 69 06
📅 du lundi au vendredi
🕣 de 8:30 à 12:00 et de 14:00 à 17:00

Accueil temporaire

Qu’est ce que c’est ?

L’hébergement temporaire permet aux personnes âgées qui vivent à domicile de trouver des solutions d’hébergement pour une courte durée dans un EHPAD, limitée à 90 jours par an.

A quoi sert l’hébergement temporaire ?

L’hébergement temporaire est d’abord conçu pour permettre :

  • aux personnes qui y font appel de pouvoir continuer à vivre chez elles et, pour ce faire, de pouvoir ponctuellement avoir recours à un hébergement temporaire ;
  • à leurs proches de pouvoir s’absenter ponctuellement et passer le relais.

L’hébergement temporaire peut également être utilisé comme une première étape avant une entrée définitive en EHPAD.

Combien ça coûte ?

Le coût de l’hébergement temporaire est calqué sur celui de l’hébergement classique en EHPAD :

  • le prix de l’hébergement journalier est à la charge du résident,
  • un tarif dépendance journalier, à la charge du résident et qui peut être en partie pris en charge par le conseil départemental dans le cadre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) en établissement
  • un tarif soins journalier à la charge de l’Assurance maladie.

Les aides financières

Les frais d’hébergement temporaire peuvent être pris en charge au titre de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) à domicile et de l’aide sociale à l’hébergement.

Les caisses de retraite complémentaires et certaines les mutuelles peuvent contribuer à financer une partie du coût de l’hébergement temporaire. Certaines communes également, via les CCAS/CIAS.

Où trouver un établissement d’accueil temporaire ?

Pour trouver l’établissement le plus proche ou le plus adapté à vos besoins : https://trajectoire.sante-ra.fr/Trajectoire/pages/AccesLibre/Annuaires/EtablissementMS.aspx

Accueil de jour

Qu’est-ce que c’est ?

Fréquenter un accueil de jour permet de préserver son autonomie grâce aux activités adaptées proposées. Ces temps passés hors du domicile contribuent également à rompre l’isolement et à permettre aux proches de dégager du temps pour leurs propres occupations.

L’accueil du jour en vidéo :

Pour qui ?

L’accueil de jour s’adresse :

  • principalement aux personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées et, pour certains accueils de jour, aux personnes atteintes d’autres maladies neuro-dégénératives comme la maladie de Parkinson par exemple
  • aux personnes âgées en perte d’autonomie physique.

Le coût ?

Le prix à la journée de l’accueil de jour est fixé annuellement par le conseil départemental pour chaque structure proposant cet accueil.

Les aides financières :

Pour les personnes âgées, l’accueil de jour peut-être pris en charge partiellement ou totalement dans le cadre de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) à domicile (lien vers fiche RDAS D01) et par l’aide sociale (lien vers fiche RDAS C05).

Où trouver un établissement d’accueil de jour ?

Pour trouver l’établissement le plus proche ou le plus adapté à vos besoins : https://trajectoire.sante-ra.fr/Trajectoire/pages/AccesLibre/Annuaires/EtablissementMS.aspx ou depuis notre page : les interlocuteurs près de chez vous

Consulter La Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d’Autonomie sur la page : Les actions et engagements politiques en faveur de l’autonomie

Les aides à domicile du territoire : annuaire des partenaires

L’hébergement en EHPAD

Si vous ne pouvez ou ne souhaitez plus vivre à votre domicile, vous pouvez vous orienter vers un établissement accueillant des personnes en perte d’autonomie. Il existe deux types d’établissements médicalisés pour les personnes âgées : les EHPAD (établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes) et les USLD (unités de soins de longue durée).

Les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) sont des maisons de retraite médicalisées qui proposent un accueil en chambre. Les EHPAD s’adressent à des personnes âgées de plus de 60 ans qui ont besoin d’aide et de soins au quotidien.

Les USLD (unités de soins de longue durée) sont des structures d’hébergement et de soins dédiées aux personnes âgées de plus de 60 ans. Elles sont adossées à un établissement hospitalier. Les moyens médicaux qui y sont mis en œuvre sont plus importants que dans les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

L’accueil permanent

La facture en EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) comprend plusieurs parties. Il est important de bien comprendre à quelles prestations correspond chacune des parties et comment les prix sont fixés. Des aides peuvent diminuer le montant de la facture.

ℹ Pour en savoir plus : https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/vivre-dans-un-ehpad/quels-couts/comprendre-sa-facture-en-ehpad

L’APA en établissement

Qu’est-ce que c’est ?

L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) est une allocation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie. L’APA en établissement aide à prendre en charge une partie du tarif dépendance facturé aux résidents des EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et des USLD (unités de soins de longue durée).

ℹ Pour en savoir plus sur l’APA en établissement : https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/vivre-dans-un-ehpad/aides-financieres-en-ehpad/lapa-en-etablissement

L’aide sociale en hébergement

Qu’est-ce que c’est ?

Pour éviter un maintien à domicile contraint par des raisons financières, l’ASH (aide sociale à l’hébergement) peut être demandée auprès du Conseil départemental par les personnes âgées hébergées en établissement.

ℹ Pour en savoir plus sur l’aide sociale à l’hébergement : https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/vivre-dans-un-ehpad/aides-financieres-en-ehpad/laide-sociale-a-lhebergement-ash-en-etablissement

Si le demandeur est de nationalité étrangère, il doit détenir un titre de séjour en cours de validité et justifier d’une résidence ininterrompue en France métropolitaine depuis au moins quinze ans avant soixante-dix ans Art. L 111-2 CASF.

Avant d’effectuer une demande d’aide sociale, il faut vérifier que l’établissement d’hébergement choisi, est habilité à accueillir des bénéficiaires de l’aide sociale.

Comment demander à bénéficier de l’ASH ?

Une demande peut être déposée à la mairie ou au Centre communal ou intercommunal d’action sociale (CCAS/CIAS) du domicile.

Retrouvez les pièces nécessaires pour compléter votre demande d’ASH :

https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/vivre-dans-un-ehpad/aides-financieres-en-ehpad/faire-une-demande-daide-sociale-a-lhebergement

(renvoi vers CFHI) site nievre.fr

Résidence autonomie

Qu’est ce que c’est ?

Les résidences autonomie sont des ensembles de logements pour les personnes âgées autonomes associés à des services collectifs. Elles constituent une solution intermédiaire à mi-chemin entre le maintien à domicile et l’EHPAD.

Pour qui ?

Les résidences autonomie sont conçues pour accueillir dans un logement des personnes âgées majoritairement autonomes qui ne peuvent plus ou ne veulent plus vivre chez elles (à cause d’une baisse de revenus, de difficultés d’accès aux commerces, d’un sentiment d’isolement…). Les résidences autonomie accueillent les personnes seules ou les couples.

Vivre dans une résidence autonomie permet de :

  • Continuer à vivre de manière indépendante ;
  • Bénéficier d’un environnement plus sécurisé ;
  • Utiliser des services collectifs : restauration, ménage, animations… ;
  • Payer un loyer modéré.

Le coût :

Lorsque vous êtes résident d’une résidence autonomie, vous devez acquitter :

  • un loyer auquel s’ajoutent les charges récupérables correspondant par exemple à l’entretien des parties communes et de l’ascenseur si la résidence en possède un, à la taxe des ordures ménagères…
  • le prix des prestations minimales obligatoirement proposées par la résidence autonomie et librement choisies par le résident dans le cadre du contrat de séjour : par exemple, la possibilité de prendre un repas par jour ou de bénéficier d’un portage de repas… ;
  • le prix des prestations facultatives : par exemple, certaines résidences autonomie proposent en option des prestations de coiffure ou de pédicure. Si vous ne demandez pas à en bénéficier, elles ne vous sont pas facturées. Les prestations facultatives doivent être facturées séparément.

Les aides financières :

Les résidents peuvent bénéficier de l’APA à domicile, les aides au logement et/ou l’aide sociale à l’hébergement.

ℹ Pour en savoir plus sur les résidences autonomie : https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/changer-de-logement/vivre-dans-une-residence-avec-services-pour-seniors/les-residences-autonomie

L’hébergement

Retrouvez la Conférence des Financeurs de l’Habitat Inclusif sur la page Les actions et engagements politiques en faveur de l’autonomie

Aides aux séniors

Retrouvez le programme d’action de la Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d’Autonomie sur la page Les actions et engagements politiques en faveur de l’autonomie

Contact

Direction de l’Autonomie

📍 Hôtel du Département, 58039 NEVERS Cédex