L’adaptation au changement climatique

Malgré les efforts réalisés en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, le climat se dérègle et cette tendance va s’accentuer au cours des prochaines années. La Nièvre sera concernée par une hausse des températures moyennes et une modification importante du régime de précipitations, générant des impacts importants sur les milieux naturels et les activités humaines.

Sur la base de ce constat, le Département a souhaité initier une démarche visant à adapter la Nièvre aux conséquences du dérèglement climatique. D’abord en réalisant un diagnostic de la vulnérabilité du territoire au changement climatique, dans le cadre d’un partenariat avec le Cerema. Ensuite, en définissant trois axes prioritaires d’intervention pour son action :

  • Axe 1 – Une action départementale au service de la résilience territoriale
  • Axe 2 – Le Département, soutien et partenaire des territoires face aux changements climatiques
  • Axe 3 – Une transition écologique par et pour les citoyens

Ces axes stratégiques d’intervention sont désormais déclinés dans le cadre d’un Plan départemental d’adaptation au changement climatique, en cours de mise en œuvre.

Diagnostic de vulnérabilité (synthèse) au changement climatiqueDiagnostic de vulnérabilité (document complet) au changement climatiqueStratégie départementale d’adaptation au changement climatique

Contact

Direction du Développement Territorial

📍 Conseil départemental de la Nièvre
📞 03 86 61 88 96

Le programme « Mille Arbres »

Pour sensibiliser aux conséquences du changement climatique, le Conseil départemental a lancé en novembre 2020 la seconde édition de l’opération « 1000 arbres ». Ce qui pourrait paraître anecdotique dans un territoire comptant 225 000 hectares de forêts (soit près d’un tiers de sa superficie) est en réalité un prétexte permettant de sensibiliser largement sur l’enjeu de la préservation de la biodiversité et des forêts nivernaises, dans un contexte de changement climatique. Plusieurs communes se sont portées candidates pour accueillir des arbres, qui font l’objet d’une plantation depuis le 25 novembre dernier, jour de la Sainte-Catherine, par les élus départementaux et communaux, avec le soutien des équipes techniques départementales. L’opération a vocation à se poursuivre en 2021.

Les équipes techniques départementales mobilisées pour l’opération « 1000 arbres »

 Le Conseil Départemental des Citoyens en Transition

"La participation citoyenne au service de la transition écologique et énergétique"

Créé en 2020, le Conseil Départemental des Citoyens en Transition (CDCT) est une instance nouvelle de démocratie participative composée d’une cinquantaine d’acteurs de l’ensemble du territoire de la Nièvre. Le CDCT est composé de citoyens volontaires, issus des différents cantons du territoire, mais également de personnes issues de structures nivernaises (entreprises, associations, chambres consulaires…).

Le rôle du CDCT est d’émettre des avis, sur demande du Département, sur des projets ou des politiques départementales, mais également de proposer au Département des thèmes qu’il considère utile de traiter au regard des différents enjeux et spécificités du territoire nivernais.

Courant 2020, les membres du CDCT ont par exemple pu travailler sur la Stratégie Départementale d’Adaptation au Changement Climatique. Les riches échanges générés par ces temps de travail ont permis aux membres du CDCT d’élaborer des propositions d’actions à mettre en œuvre sur différentes thématiques issues de cette stratégie (l’eau, l’agriculture et l’alimentation de proximité, la biodiversité…). Ces propositions ont été étudiées par les services du Département, et une partie d’entre elles sera mise en œuvre dès 2021.

Le CDCT peut également être consulté par le Département dans le cadre de la concertation mise en œuvre autour d’un projet d’aménagement ou de travaux. Ainsi, début 2021, cette instance a pu donner son avis sur le projet de restructuration du Pont de Decize. Cette réunion a permis de riches échanges entre les services du Département et les membres du CDCT.