Les offres d’emploi du Département

Le Conseil départemental de la Nièvre recrute actuellement :

6 Référents Offre d’Accueil

Vacance de 6 postes de travailleur médico-social/référent offre d’accueil dont vous trouverez ci-dessous le descriptif au sein de la Direction Générale Adjointe des Solidarités, de la Culture et du Sport – Direction de la Parentalité et de l’Enfance – Service Offre d’accueil. Les candidatures sont à adresser au Service des parcours professionnels avant le 12 mai 2021.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Nevers ou sur territoire

Missions principales du poste
• Répondre aux besoins de demandes d’accueil des enfants confiés, en fonction des besoins de l’enfant en lien avec les référents éducatifs des sites d’action médico-social.
• Assurer l’encadrement hiérarchique d’un pool d’assistants familiaux qu’il accompagne dans ses pratiques professionnelles.

Description des activités à réaliser pour chaque mission
1) Gestion des demandes de lieux accueils
-  Réceptionner la demande d’accueil, l’analyser, proposer la solution la mieux adaptée au profil de l’enfant
-  Proposer une ou plusieurs solutions aux sites
-  Accompagner le site dans la mise en lien si besoin
-  Assurer la gestion des besoins de relais
-  Assurer, dans l’attente de l’informatisation de l’offre d’accueil, l’actualisation des données sur un fichier partagé avec les autres référents
-  Assurer le suivi des demandes d’accueil (statistiques et aspect qualitatif)

2) Encadrement et accompagnement professionnel des assistants familiaux dans leur pratique professionnelle
-  Valider les congés et les frais de déplacement des assistants familiaux
-  Développer un soutien technique auprès des assistants familiaux visant à renforcer l’identité et les compétences professionnelles.
-  Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre des formations adaptées et mettre en place différentes modalités d’intervention du dispositif d’accompagnement.
-  Conduire des entretiens individuels réguliers dès la prise de fonction des nouveaux assistants familiaux
-  Animer des actions collectives
-  Mettre en place des groupes de travail autour de la pratique du métier
-  Procéder aux entretiens d’évaluation des assistants familiaux (bilan de l’année, perspectives)
-  Procéder au diagnostic des difficultés rencontrées par les assistants familiaux et préconiser des pistes d’amélioration en lien avec le chef de service et la direction des Ressources Humaines
-  Recueillir les dysfonctionnements professionnels signalés, les analyser et proposer des modes de résolution

3) Mise à jour des logiciels
-  Logiciel de gestion des places d’accueil
-  IODAS
-  Interstis

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis : diplôme d’État d’éducateur spécialisé
• Formations et qualifications nécessaires : détenteur du permis B et en possession de véhicule
• Connaissances / compétences requises :
-  connaissance de l’institution (organisation, fonctionnement),
-  connaissance de la législation sur les assistants familiaux,
-  connaissance des lois encadrants la protection de l’enfance (2007 et 2016)
-  bonne connaissance des projets d’établissements sociaux ASE du département et des lieux de vie
• Savoir faire (compétences techniques) :
-  techniques d’entretiens avec les assistants familiaux
-  capacité d’adaptation
-  posséder une autorité suffisante pour avoir un rôle hiérarchique
-  savoir travailler en équipe pluridisciplinaire (offre d’accueil, SAMS, cellule agrément DRH...)
-  maîtrise des outils informatique

Savoir être / posture professionnelle
• qualités relationnelles, patience, disponibilité, réactivité, bienveillance,
• discrétion professionnelle

Éducateur.trice Spécialisé.e Prévention

Vacance d’un poste d’éducateur spécialisé prévention dont vous trouverez ci-dessous le descriptif au sein de la Direction du Développement Social Local – site d’action médico-sociale de La Charité sur Loire. Les candidatures sont à adresser au Service des Parcours professionnels avant le 2 mai 2021.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : La Charité sur Loire

Missions principales du poste
L’éducateur.trice spécialisé.e intervient dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d’insertion.
Il.elle travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire. Son intervention s’effectue dans le respect du projet institutionnel et de l’expression de la demande des personnes accompagnées.
L’éducateur.trice spécialisé.e travaille auprès d’enfants, adultes, familles et groupes en difficulté en situation de vulnérabilité ou de handicap auprès desquels il.elle contribue à créer les conditions pour qu’ils soient protégés et accompagnés, considérés dans leurs droits et puissent les faire valoir.
Il.elle aide au développement de la personnalité et à l’épanouissement de la personne et peut contribuer à son insertion socioprofessionnelle.
L’éducateur.trice spécialisé.e contribue au processus de socialisation et d’autonomie des personnes. Il.elle favorise le renforcement des liens sociaux et des solidarités dans l’environnement des personnes et de la société.

Description des activités à réaliser pour chaque mission
1) Mener l’accompagnement éducatif des mineurs avec leur famille dans le cadre de l’Aide Educative à Domicile (AED)
En prenant appui sur le référentiel
• Participer aux synthèses pour les demandes d’AED
• Etudier les nouveaux dossiers
• Participer à l’élaboration du premier contrat d’AED et projet pour l’enfant (PPE)
• Exercer l’action éducative
• Mener des entretiens avec les enfants et les familles au domicile et au bureau
• Organiser les synthèses à l’échéance du contrat
• Procéder au renouvellement du contrat à effectuer et rédaction du rapport
• Rédiger les rapports, les notes d’information, les courriers, les demandes d’aide en CLCF (Commission Locale de Coordination Financière) tenir les dossiers.
• Soutenir les parents dans les démarches à accomplir pour les enfants
• Effectuer la prise de rendez-vous et mener les entretiens avec les différentes personnes et partenaires concernés par la situation
• A la fin de la mesure : relais, préparation d’une nouvelle orientation…

2) Soutien à la parentalité
• Contribuer aux réflexions, aux projets et aux actions liés à l’approche globale des besoins de la population d’un territoire, ou d’un groupe d’usagers
• Expérimenter des formes d’intervention en amont des mesures d’ AED
• Proposer, développer et participer à des actions collectives contribuant à la prévention, au soutien à la parentalité (auprès des mineurs, des familles)
• Participer à la construction et au renforcement des liens avec les acteurs du territoire

3) Protocole Enfance en Danger
• Rédiger des informations préoccupantes
• Mener des évaluations dans le cadre des informations préoccupantes
En fonction de l’activité sur le site concerné l’éducateur peut assurer le suivi de mineurs confiés et jeunes majeurs
Suivi éducatif des mineurs confiés
• Organiser l’accueil d’un mineur chez un assistant familial ou en établissement (préparation et mise en œuvre du projet de l’enfant)
• Participer au recrutement d’un assistant familial– lien avec le Service Famille Enfance et la DRH (projet pour l’enfant)
• Rédiger le contrat d’accueil du mineur chez un assistant familial.
• Maintenir le lien avec la famille naturelle (organisation du calendrier des rencontres et encadrement des visites médiatisées).
• Mener des entretiens avec les jeunes, les familles, évaluation et suivis des situations
• Participer aux entretiens d’admission (et renouvellement) en accueil provisoire
• Accompagner et organiser le retour d’un mineur dans sa famille naturelle
• Effectuer la prise de rendez-vous et mener les entretiens avec les différentes personnes et partenaires concernés par la situation
• Rédiger des rapports (Crip, justice …), des courriers (familles, partenaires…),
• Accomplir des démarches administratives (scolarité, soins, loisirs, orientations etc.…), ou démarches particulières d’accompagnement (hôpital, commissariat, avocat, expertises, juge d’instruction, établissements d’accueil…),
• Tenir les dossiers : comptes-rendus, notes de suivi
• Organiser et participer aux réunions de synthèses, concertation, commission d’accueil
• Se présenter aux commissions rogatoires, police, gendarmerie, justice
• Participer aux audiences en assistance éducative (préparation, accompagnement des familles.)
• Soutenir les familles d’accueil

4) Jeunes Majeurs
• Préparation à l’autonomie du jeune avant la majorité et accompagnement des jeunes après 18ans (pour les jeunes ayant une orientation MDPH)

Participer à la formation des étudiants par l’accueil en stage afin de transmettre les savoirs, savoir faire et savoir être professionnel

5) Tâches administratives :
-  Faire un état mensuel des dépenses éducatives engagées
- Alimenter le tableau de bord des prises en charge

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis : DE Educateur Spécialisé
• Formations et qualifications nécessaires : Permis B indispensable
• Connaissances / compétences requises :
-  connaissance de la législation et des dispositifs en matière d’aide sociale à l’enfance,
-  connaissance du référentiel AED, des procédures de la collectivité ;
-  bonne connaissance des partenaires
• Savoir faire (compétences techniques) : qualités rédactionnelles, capacité d’analyse et de synthèse, capacité à investiguer et à évaluer, aptitudes à impulser des actions éducatives individuelles et collectives ; capacité à actualiser ses connaissances et à renouveler les pratiques professionnelles ; connaissance de la méthodologie de projet, animation de groupes (ou à acquérir)

Savoir être / posture professionnelle
• apacité d’écoute, organisation et gestion du temps ; aptitude au travail partenarial, à la communication et à la négociation ; facilité d’adaptation ; intérêt pour les pratiques et actions innovantes.
• esprit d’équipe indispensable, discrétion professionnelle,
• respect

Référent Action Sociale

Vacance d’un poste de référent Action Sociale dont vous trouverez ci-dessous le descriptif au sein de la Direction de la Cohésion Sociale et de la santé. Les candidatures sont à adresser au Service des parcours professionnels avant le 1 mai 2021.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Nevers

Missions principales du poste
-  Rattaché(e) à la direction de la Cohésion Sociale et de la santé et au Chef de service inclusion sociale, vous serez chargé(e) du suivi, de la gestion, et du pilotage des actions et des dispositifs d’action sociale et logement en lien avec les Sites d’ Action Médico-Sociale.(SAMS)
-  Vous serez chargé(e) également de l’animation et du suivi des conventions de partenariat relatives aux dispositifs d’action et d‘insertion sociale.
-  Vous serez l’interlocuteur-trice sur les questions techniques dans le champ de l’action sociale et force de propositions pour faire évoluer les dispositifs et répondre à de nouveaux besoins

Description des activités à réaliser pour chaque mission
1. Garantir la mise en œuvre de la politique d’action sociale sur le département (50%)
-  Elaborer avec les chefs des sites d’action médico-sociale les procédures et règlements en lien avec les missions du service et les accompagner dans leur mise en œuvre.
-  Conseil technique auprès des chefs de service de site et travailleurs sociaux sur des situations particulières d’usager, les dispositifs et le partenariat existant
-  Elaboration et révision des règlements et procédures inhérents à l’action sociale
-  Suivi de l’activité des accompagnements budgétaires internes et externes et du Fonds Solidarité Logement (enveloppes territorialisées)
-  Traitement des recours FSL et réponses aux usagers en lien avec les SAMS
-  Participer aux commissions en lien avec la prévention des expulsions (CCAPEX) et l’habitat indigne en qualité d’expert avec les partenaires et l’État et liaison avec les SAMS (présentation des dossiers )
-  Elaborer et participer aux travaux du Programme Départemental d’Action lié au Logement et à l’Hébergement des Personnes Défavorisées en co-pilotage avec l’État
-  Appréhender et participer activement à la mise en œuvre accélérée de la politique Logement d’Abord dans les procédures d’action sociale du Département concernant le logement et les mesures d’accompagnement budgétaire
-  Relayer la politique Etat mise en place pour l’accueil des réfugiés et favoriser sa mobilisation par l’information aux SAMS
-  Accompagner les chefs de service de site à la mise en œuvre de projets ou d’actions collectives dans le cadre du DSL en lien avec les partenaires

2. Animation et suivi du partenariat intervenant dans le domaine de l’action sociale(35%)
-  Pilotage et suivi des dispositifs en lien avec les actions des diverses structures ou les services de l’État (précarité alimentaire, accès aux droits, logement, accompagnement budgétaire...)
-  Organisation, animation et/ou participation aux comités de pilotage et comités techniques en lien avec les dispositifs liés au logement (FSL, PDALHPD…) et de lutte contre la précarité
-  Suivi du partenariat et élaboration des conventions et/ou avenants
-  Analyse des bilans d’activité, suivi et gestion du financement (engagement comptable et mandatement)
-  Rédaction de notes, de rapports en commission permanente et session en lien avec ses missions et partenaires

3. Développement des actions transversales et partenariales(15%)
-  Appui aux projets des territoires en matière d’action sociale et de logement
-  Travail de proximité et de transversalité à construire avec le coordinateur Logement d’Abord
-  Contribution à la collecte des données et à l’alimentation de l’observatoire Logement d’Abord, aux fiches actions du PTI en lien avec l’insertion sociale, à la mise en œuvre des fiches actions du PDALHPD, aux actions de la stratégie pauvreté en lien avec l’action sociale

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis : BAC+3 à BAC+5
• Formations et qualifications nécessaires : Permis B, Diplôme d’Etat de travailleur social ou licence ou master dans le champ de l’action sociale ou du travail social
• Connaissances / compétences requises :
-  Connaissance de la législation sociale et spécifiquement celle de l’action sociale et du logement
-  Connaissance des dispositifs d’action sociale et du logement (accès aux droits, FSL, accompagnement budgétaire, précarité alimentaire …) et de ses acteurs
• Savoir faire (compétences techniques) :
-  Capacité à animer des réunions et des groupes de travail 
-  Capacité d’expression écrite et orale et aisance rédactionnelle,
-  Capacité à développer des outils de planification, de suivi et d’évaluation ;
-  Capacité à rassembler les acteurs autour d’un projet et animer un réseau d’acteurs ;
-  Capacité à mobiliser le partenariat
-  Capacité à identifier et analyser les enjeux
-  Capacité à représenter la collectivité dans les dynamiques d’acteurs et à veiller à la prise en compte de ses intérêts et de sa visibilité

Savoir être / posture professionnelle
• Capacité d’écoute, d’analyse et disposer d’une aisance relationnelle
• Qualité d’animation et de facilitateur envers les partenaires et les collègues du Conseil départemental
• Disposer d’un esprit d’initiative
• Avoir le goût pour le travail en équipe et la transversalité

2 Psychologues territorialisés

Vacance de deux postes de Psychologue spécialisé dont vous trouverez ci-dessous le descriptif. Les candidatures sont à adresser au Service des parcours professionnels avant le 26 avril 2021.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : NEVERS Chaméane & NEVERS Vauban

Missions principales du poste
Le (la) psychologue participe à la mise en œuvre de la politique départementale d’action sociale dans le champ de la mission d’aide à la famille et de la protection de l’enfance

Étant donné sa formation spécifique, le psychologue est particulièrement attentif aux mécanismes psychiques conscients et inconscients agissant dans les dysfonctionnements familiaux.

Le psychologue en plus des missions traditionnelles de psychologue attaché à deux sites BDL et Vauban interviendra aux côtés des professionnels (sur demande des sites et après validation de la directrice de la Parentalité / Enfance) en prévention ou sur des situations de crises intervenant au sein de famille d’accueil pour accompagner la famille d’accueil afin d’éviter toute rupture dans la prise en charge de l’enfant. L’intervention sera réalisée sur la base d’un trinôme : référent éducatif de l’enfant /psychologue du site pour l’enfant / psychologue spécialisé pour la famille d’accueil.

Il accompagnera les sites dans la compréhension des problématiques transculturelles qui peuvent voir un impact sur le développement identitaire de l’enfant.

Description des activités à réaliser pour chaque mission
• PariIcipation à la prévention précoce
1) Accompagnement psychologique des futurs parents dans la prévention précoce
-  favorise l’inscription de l’enfant dans sa famille et sa lignée
-  prépare une séparation temporaire à la naissance : hospitalisation, placement...
-  clarifie un projet de vie le plus adapté à l’enfant
2) Accompagnement psychologique des parents et de leurs enfants :
-  répond à une inquiétude particulière
-  évalue, repère précocement les difficultés psychologiques et orienter si besoin vers une consultation spécialisée
-  aide à la prise de recul
3) Accompagnement psychologique des enfants :
-  aide directe auprès de l’enfant
-  prépare un placement
-  Aide à prévenir le traumatisme lié à la séparation
-  aide à la création du lien
-  accompagne un projet de retour de l’enfant auprès de ses parents

• PARTICIPATION AU DISPOSITIF A.E.D
1) Aide à la décision :
-  caractérise la nature exacte de la demande d’aide
-  identifie les difficultés réelles au-delà des difficultés avancées
-  apprécie la nature exacte de l’engagement familial
2) Mise en œuvre de la mesure :
-  aide à la compréhension de la problématique familiale pour la mise en place du cadre d’intervention
-  aide l’Éducateur à prendre du recul au cours de son intervention
-  propose une écoute à l’enfant et à sa famille de leur réalité psychique
3) Évaluation de la mesure
- participe à l’évaluation de la mesure d’AED mise en œuvre

• Participation au dispositif :"PROTECTION DE L’ENFANCE"
1) Aide au décryptage de l’I.P :
-  analyse du contenu
-  participation aux instances de traitement des I.P
-  aide à la prise de recul
2) Caractériser le danger psychologique :
-  analyse le contexte familial
-  repère les difficultés psychologiques pouvant engendrer de la maltraitance
-  évalue les répercussions sur l’enfant
-  évalue les capacités des parents à reconnaître ces difficultés et à se mobiliser
-  prend en compte la dimension psychique de la situation et l’intérêt de l’enfant
-  s’assure que les enfants soient associés à l’ensemble du travail mis en place pour eux
3) Prise de décision :
-  aide à la prise de décision en fonction des éléments rassemblés par tous les intervenants
-  formalise de la décision
-  restitue de la décision aux parents et aux enfants

Temps FIR : à définir : une demi-journée par semaine

• PARTENARIAL EN INTERNE ET EN EXTERNE
-  Anime le dispositif d’approche transculturel pour accompagner les sites dans cette approche

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis : DESS ou MASTER 2 de Psychologie
• Formations nécessaires : Permis B
• Connaissances / compétences requises :
-  Psychanalyse, psychologie clinique et psychopathologie
-  Connaissance du dispositif départemental et des missions médico-sociales
-  Connaissance des institutions et des partenaires
-  Technique d’entretien, d’aide à la formulation et à la restitution d’information
-  Technique de communication écrite
-  Techniques de recherches documentaires, de recueil et de traitement de l’information
• Savoir-faire (compétences techniques) :
-  Etablir un suivi ou un soutien psychologique individuel et/ou collectif
-  Formuler des avis techniques dans le cadre de l’ASE
-  Concevoir et formuler des propositions pour l’élaboration des projets institutionnels
-  Identifier les sources d’information pertinentes en psychologie
-  Maîtriser les techniques d’écoute active et de conduite d’entretien
-  Savoir travailler en réseau, en concertation, en complémentarité et en équipe
-  Avoir des capacités rédactionnelles : rédiger et mettre en forme des notes, documents et rapports

Savoir être / posture professionnelle
-  Sens du collectif
-  Capacité à la prise de distance et à la maîtrise de soi
-  Disponibilité
-  Discrétion
-  Qualité d’écoute et d’adaptation
-  Organisation, méthode et autonomie

Gestionnaire de Parc Informatique

Vacance d’un poste de Gestionnaire de Parc Informatique dont vous trouverez ci-dessous le descriptif au sein du service Assistance et Formation Utilisateur. Les
candidatures sont à adresser au Service des Parcours professionnels avant le 24 avril 2021.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Nevers

Missions principales du poste
-  Gérer, maintenir et faire évoluer le parc matériel
-  Piloter le renouvellement du parc et planifier les achats informatiques
-  Définir les référentiels techniques des configurations
-  Piloter le dispositif de préparation et de déploiement des équipements

Description des activités à réaliser pour chaque mission
1.Gérer, maintenir et faire évoluer le par matériel (30%)
• Tenue à jour de l’inventaire du parc technique
• Gestion des évolutions de version, gestion des mises à jour
2.Piloter le renouvellement du parc et gérer les achats informatiques (20%)
• Prévoir les vagues de renouvellement
• Elaborer les prévisions d’achat, suivre les commandes et la réception des matériels
3.Définir les référentiels techniques des configurations (30%)
• En lien avec le service Infrastructures et Projets Numériques , identification et
intégrations des éléments techniques nécessaires à la qualification des référentiels
techniques (versions d’OS, logiciels, politiques de sécurité, …)
• Réalisation et qualification des packages/scripts correspondants sur les différentes plateformes du parc
• Rédaction et maintien à jour des procédures techniques
4.Piloter le dispositif de préparation et de déploiement des équipements (20%)
• Mettre en oeuvre les technologies de préparation des matériels sur la base des
référentiels définis
• Suivre le processus de préparation et de déploiement sur les sites

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis : BAC+2
• Connaissances / compétences requises :
-  architecture des systèmes et des réseaux
-  systèmes d’exploitation usuels
-  anglais informatique
• Savoir faire (compétences techniques) :
-  logiciels de gestion de parc (OCSInventory)
-  technologies de préparation de PC (Sysprep)

Savoir être / posture professionnelle
-  Rigueur et réactivité
-  prise d’initiatives et autonomie dans la gestion et l’organisation de ses activités
-  Respect des règles de confidentialité

Technicien Système et Réseaux

Vacance d’un poste de Technicien réseaux et systèmes dont vous
trouverez ci-dessous le descriptif au sein du service Infrastructures et Projets. Les candidatures sont à adresser au Service des Parcours professionnels avant le 23 avril 2021.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Nevers

Missions principales du poste

-  Assure le bon fonctionnement et la disponibilité du réseau informatique (systèmes, réseaux, sécurité), en trinôme avec l’administrateur système / exploitation et l’ingénieur réseau / sécurité en poste, selon les priorisations établies par le chef de service et son adjoint.
-  Assure le bon fonctionnement et l ‘évolution de l’infrastructure de téléphonie, en
collaboration avec le technicien en charge de la téléphonie
-  Assure le bon fonctionnement et l’évolution des copieurs, en collaboration avec le technicien en charge de ce domaine

Description des activités à réaliser pour chaque mission
1.Mise en oeuvre et maintenance des infrastructures de réseau (30%)
• Equipements actifs de réseau
• Mise à niveau des locaux techniques
• Surveillance des performances du réseau
• Traitement des alertes et incidents
2.Sécurité du système d’information (30%)
• Gestion des pare-feux
• Gestion des outils de micro-segmentation
• Analyse de vulnérabilités et tests d’intrusion
• Gestion de l’antivirus
• Gestion des droits / permissions
• Gestion des stratégies de sécurité
• Gestion des sauvegardes
3.Gestion des systèmes (30%)
• Installation, mise à jour, supervision et dépannage de serveurs
• Installation, mise à jour, supervision et dépannage l’infrastructure VMWare
• Administration des services d’infrastructure : dns, dhcp, proxy, sso, ldap, etc …
4.Autres missions (10%)
• Gestion des copieurs
• Gestion des systèmes de téléphonie, fax, ...
• Veille technologique

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis : BAC+2
• Formations et qualifications nécessaires : Diplôme de technicien informatique
• Connaissances / compétences requises :
-  connaissance approfondie des concepts et techniques d’architecture des systèmes et des réseaux
-  Connaissance des différentes architectures matérielles
-  Connaissance des protocoles de communication informatique
-  Compétences en sécurité informatique

• Savoir faire (compétences techniques) :
-  Analyse de besoins sur les domaines concernés
-  Maîtrise de l’anglais technique
-  Maîtrise et expérience avérée en gestion de systèmes Linux et Windows
-  Maîtrise et expérience avérée des technologies de virtualisation
-  Utilisation des langages de scripting (bash, perl, python,...)
-  Connaissances en matière de téléphonie

Savoir être / posture professionnelle
1- Rigueur et réactivité, Capacité d’évaluation et d’analyse
2- prise d’initiatives et autonomie dans la gestion et l’organisation de ses activités
3- Recherche active et tests de solutions apportant un potentiel intérêt à la DSIN sans nécessairement répondre à des besoins édictés
4- Respect des règles de confidentialité

Juriste droit public - Référent(e) statutaire

Vacance d’un poste de Juriste droit public - Référent(e) statutaire dont vous trouverez ci-dessous le descriptif. Les candidatures sont à adresser au Service des parcours professionnels avant le 16 avril 2021.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Nevers

Missions principales du poste
• Encadrer fonctionnellement les agents en charge de la carrière (4 agents) : répartition des tâches, organisation des missions, supervision des documents et actes produits
• Être le/la référent(e) pour la direction sur le statut de la fonction publique sur les aspects de la carrière et de la retraite
• Être le/la référent(e) pour la direction des Ressources humaines et la DGA SCS sur le statut des assistants familiaux
• Superviser la production des documents relatifs aux effectifs de la collectivité (tableau des effectifs, rapport social unique, rapport sur l’égalité Hommes/Femmes)

Description des activités à réaliser pour chaque missions
Encadrement fonctionnel :
-  organisation et répartition des tâches, supervision de la production des actes, coordination, lien intermédiaire avec la hiérarchie pour 4 agents (catégorie B) chargés de la gestion de la carrière.
-  relecture de parapheurs

Maîtrise des statuts (fonction publique territoriale/assistants familiaux) :
-  veille juridique et jurisprudentielle sur la carrière (tous cadres d’emplois et assistants familiaux) et la retraite
-  conseil auprès du/de la chef de service et du/de la directeur(rice)
-  rédaction de notes et procédures sur les évolutions réglementaires
-  accompagnement et formation des gestionnaires Carrière (dont gestionnaires Assistants familiaux) pour la mise en oeuvre des évolutions réglementaires, vérification et consolidation de modèles d’arrêtés et de contrats
-  accompagnement des gestionnaires Carrière (dont gestionnaires Assistants familiaux) pour la gestion des situations complexes
-  préparation et participation le cas échéant aux CAP et CCP
-  collaboration avec le service juridique de la collectivité pour le suivi des contentieux
-  animation et construction d’ateliers sur certains sujets RH requérant une expertise statutaire, formation des travailleurs sociaux sur le statut des assistants familiaux

Maîtrise du statut de la fonction publique territoriale :
-  pilotage de la procédure disciplinaire
-  accueil (physique et téléphonique) et accompagnement des agents faisant valoir leurs droits à la retraite dans le cadre de situations complexes : recherche d’éléments de carrières, vérifications des droits, simulations, téléversement auprès de la CNRACL, validation de services.

Maîtrise du statut des assistants familiaux :
-  conseil auprès des assistants familiaux
-  gestion des fins d’activité des assistants familiaux : entretiens individuels sur le projet de retraite ; coordination avec les chefs de service des sites des enfants confiés concernant les projets de réorientation ou de sortie du dispositif ASE des enfants accueillis
-  conseil auprès du service « Offre d’accueil »
-  animation de l’un des modules de la formation 60 heures avant premier accueil
-  supervision des procédures de licenciement, participation aux entretiens le cas échéant
-  participation à la réunion mensuelle de travail de préparation des éléments de paye avec le service « Offre d’accueil »
-  aide à la recherche de solutions dans les situations d’interrogations et/ou de tensions pouvant intervenir entre les assistants familiaux et les différents acteurs du placement, les personnels administratifs des sites
-  collaboration avec les services de la DGA SCS en relation directe ou indirecte avec l’enfance et impliquant les assistants familiaux
-  accompagnement du service « Offre d’accueil » pour la promotion du métier d’assistant familial
auprès de divers partenaires (Pôle Emploi, forums des métiers, établissements d’enseignement…)

Supervision de la production des documents sur la situation des effectifs de la collectivité (dont le tableau des effectifs) :
-  organisation de la collecte des données en lien avec les agents requêteurs de la DRH et avec la DSIN
-  vérification de la cohérence des données
-  rédaction d’analyses
-  veille sur les échéances

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis : BAC + 3, une formation supérieure en droit public serait un plus
• Formations et qualifications nécessaires : Permis B
• Connaissances / compétences requises : connaissance pointue du statut de la fonction publique et du statut des assistants familiaux
• Savoir faire (compétences techniques) :
◦ analyse juridique
◦ pédagogie
◦ esprit de synthèse
◦ capacité à planifier l’activité, à être force de proposition et à respecter les échéances
◦ capacités rédactionnelles et d’expression orale
◦ capacités d’encadrement

Savoir être / posture professionnelle
• capacité d’écoute,
• discrétion professionnelle,
• sens du service public

Sage femme territoriale

Vacance d’un poste de sage-femme PMI dont vous trouverez ci-dessous le
descriptif au sein de la DGA des Solidarités, de la Culture et du Sport – Direction de la Parentalité et de l’Enfance – service UPEF. Les candidatures sont à adresser au
Service des Parcours professionnels avant le 31 mars 2021.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Clamecy | Nevers Vauban

Missions principales du poste

-  Surveillance des grossesses à domicile
-  Orienter les femmes enceintes auprès des partenaires
-  Assurer des consultations prénatale auprès des publics vulnérables

Description des activités à réaliser pour chaque mission
1-Assurer une surveillance de la grossesse au domicile des femmes jusqu’à la période post-natale,
en relais avec les partenaires :
• en prévention primaire : dépistage précoce des risques médico-psycho-sociaux par une visite en début de grossesse à partir :
○ de la demande des partenaires
○ des déclarations de grossesses adressées par le biais de la Caisse d’Allocations
Familiales
○ de la demande des femmes elles-mêmes informées par une mise à disposition
adressées systématiquement dès réception de la déclaration de grossesse.
○ Dans le cadre de l’entretien prénatal précoce et du PRADO
• en prévention secondaire : intervention auprès des femmes, suite à une hospitalisation et/
ou présentant des facteurs de risques psychologiques, médicaux et sociaux, sur demande des
professionnels de santé
2- Participer à l’orientation et à la prise en charge globale des femmes enceintes avec les partenaires
et les réseaux de soins.
3- Assurer des consultations prénatales, plus particulièrement à destination des populations
vulnérables
4- Proposer des actions de prévention individuelles ou collectives en faveur des femmes enceintes,
des couples, pour les préparer à la maternité, la naissance, l’allaitement maternel et l’accueil de
l’enfant et mettre en place des actions de promotion de la santé (tabac, alimentation, vaccination…)
5- Proposer des actions de prévention collectives en faveur des parents dans le cadre du soutien à la
parentalité (toucher massage bébé, groupe parent, futur parent…)
6- Participer à des études de recherches et d’enquêtes épidémiologiques.
7- Encadrer des étudiants (es) sages-femmes : enseignement et évaluation
8- Etablir des statistiques d’activités
9- Participer au point santé
10- Coter les actes par télétransmission
12-Participation au STAFF CHAN

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis : Diplôme de sage-femme
• Formations et qualifications nécessaires : permis B valide
• Connaissances / compétences requises :
-  Connaissance de la Protection Maternelle et Infantile, en santé publique
-  Maîtrise des problèmes de santé maternelle et infan-le : le repérage et l’analyse des besoins de
santé de la mère et du nourrisson

• Savoir faire (compétences techniques) :
-  Capacité d’organisation, de travail en partenariat, de planification, animation de groupe

Savoir être / posture professionnelle
-  Capacité d’écoute, d’analyse et de synthèse des situations familiales,
-  Capacité à l’initiative et à la prise de responsabilité,
-  Respect de l’éthique et du secret professionnel

Le Conseil départemental recrute très régulièrement sur les profils suivants, vous êtes invités à contacter la DRH pour connaître les secteurs géographiques actuellement concernés.

Assistant social polyvalent de secteur

Conseiller en économie sociale et familiale

Éducateur spécialisé

Éducateur spécialisé prévention

Infirmière puéricultrice / Infirmière PMI

Médecin d’unité d’action PMI territorialisée

Modalités de recrutement

Les conditions d’accès aux services départementaux

  • Vous travaillez déjà dans la Fonction Publique
    Vous êtes fonctionnaire territorial, vous pouvez faire une demande de mutation auprès de votre collectivité d’origine.
    Vous êtes fonctionnaire d’état ou fonctionnaire hospitalier, vous devez faire une demande écrite de détachement auprès de votre administration d’origine. Vous devez être titulaire et en position d’activité.
  • Vous avez réussi un concours
    Vous êtes inscrit(e) sur une liste d’aptitude. Il vous revient de postuler auprès du Département. Vous serez stagiaire pendant un an et bénéficierez d’une période de formation.
  • Vous n’êtes pas fonctionnaire ni lauréat d’un concours
    Vous pouvez être recruté en qualité de non-titulaire en faisant acte de candidature, sachant cependant que les agents titulaires restent prioritaires. Les modalités de recrutement varient en fonction de votre métier et de votre expérience.

Candidature spontanée

Envoyez votre lettre de motivation et CV à l’adresse ci-dessous indiquée, en précisant les domaines dans lesquels vous souhaiteriez travailler. Votre candidature sera enregistrée et vous recevrez un accusé de réception.

Réponse à une offre d’emploi :
Adressez par courrier votre lettre de candidature et CV à l’adresse ci-dessous indiquée, en précisant la référence de l’annonce.
Votre candidature sera enregistrée et vous recevrez un accusé de réception .
Si votre candidature est sélectionnée vous serez alors convoqué(e) à un entretien d’embauche.

Les candidatures accompagnées d’un CV sont à adresser à :

Conseil départemental de la Nièvre
DRH - Service des parcours professionnels
3 rue de la Chaumière
58039 NEVERS CEDEX

ou par voie dématérialisée à
recrutements@nievre.fr

... et aussi

Conseil départemental de la Nièvre

Direction des Ressources Humaines
Service des parcours professionnels
3 rue de la Chaumière
58039 Nevers
recrutements@nievre.fr

HAUT