Rejoignez-nous

Le Conseil départemental de la Nièvre recrute actuellement :

Médiateur familial

Vacance d’un poste de Médiateur Familial dont vous trouverez ci-dessous le descriptif au sein de la Direction Générale Adjointe des Solidarités de la Culture et du sport, Direction du développement social local. Les candidatures sont à adresser au Service des Parcours professionnels avant le 23 octobre 2020.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Château Chinon

Missions principales du poste
« La médiation familiale est un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l’autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparation dans lequel un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision – le médiateur familial – favorise, à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, leur communication, la gestion de leur conflit dans le domaine familial entendu dans sa diversité et dans son évolution ».

Description des activités à réaliser pour chaque mission

-  Évaluer la pertinence d’une médiation familiale
-  Mener les entretiens d’information, individuel ou collectif
-  Organiser et mener les rencontres de médiation familiale
-  Contractualiser et garantir le cadre de la médiation familiale.
-  Accompagner la recherche de solutions concrètes en amenant les personnes à trouver elles-mêmes les bases d’un accord mutuellement acceptables, en tenant compte des besoins de chacun des membres de la famille et particulièrement de ceux des enfants, dans un esprit de co-responsabilité parentale.
-  Formaliser les accords.
-  Tenir à jour les dossiers administratifs
-  Enregistrer les statistiques
-  Maîtriser les outils informatiques
-  Informer le public et les partenaires sur la démarche de médiation familiale
-  Animer des groupes de paroles, adultes ou enfants, en rapport avec les situations de conflit et/ou de séparation
-  Développer les partenariats utiles à la médiation familiale et s’inscrire dans des réseaux
-  Faire évoluer sa pratique de médiateur familial
-  Contribuer à la formation des médiateurs familiaux
-  S’engager dans une démarche d’analyse de la pratique auprès d’un médiateur familial D.E.

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis (niveau d’études souhaité) : Médiateur familial
• Formations et qualifications nécessaires : permis de conduire indispensable
(permis, habilitations, autorisations de conduite nécessaires)
• Connaissances / compétences requises : intérêt pour le champ de la famille en matière de Droit, de Sociologie, de Communication et de Psychologie
• Savoir faire (compétences techniques) : accueil, écoute, techniques de communication
Savoir être / posture professionnelle
• Capacité (d’écoute, d’analyse …..)
• Capacité (initiative, prise de responsabilité….) : capacité en terme d’initiative et d’adaptabilité.
• Respect …. discrétion professionnelle , respect de la déontologie du médiateur familial

Administrateur Système/Réseau

Référence fonction RIFSEEP : Chef de projet, expert, référent technique relevant de la catégorie A.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Nevers

Missions principales du poste
-  Assure le bon fonctionnement et la disponibilité de l’infrastructure informaque,
en trinôme avec l’ingénieur infrastructure et le technicien infrastructure en poste,
selon les priorisations établies par le chef de service.
-  Contribue à l’évolution de l’infrastructure.

Description des activités à réaliser pour chaque mission
1) Assurer le bon fonctionnement, la sécurité et la disponibilité de l’infrastructure
informatique (60 %)
• Installation, configuration des serveurs (Linux, Windows)
• Administration et gestion des espaces de stockage
• Administration des annuaires (intégrité, synchronisation)
• Traitement des alertes et incidents
• Administration des services d’infrastructure : dns, dhcp, proxy
• Gestion des sauvegardes et de la sécurité
2) Gestion de l’évolution de l’infrastructure informatique (40 %)
• Programmation/planification des interventions
• Gestion des renouvellements d’équipement
• Documentation et mise à jour des procédures
• Téléphonie fixe
• Veille techno

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis (niveau d’études souhaité) : BAC+5
• Formations et qualifications nécessaires : diplôme d’ingénieur informatique
(permis, habilitations, autorisations de conduite nécessaires)
• Connaissances / compétences requises :
-  Connaissance approfondie des concepts et techniques d’architecture des systèmes et des réseaux
-  Connaissance approfondie des différentes architectures matérielles
-  Connaissance approfondie des technologies et des différents protocoles de communication informatique
• Savoir faire (compétences techniques) :
-  Analyse et de formulation de besoins sur les domaines concernés
-  Maîtrise de l’anglais technique
-  Maîtrise et expérience avérée en gestion de systèmes Linux et Windows
-  Maîtrise et expérience avérée des technologies de virtualisation
-  Utilisation des langages de scripting (bash, perl, python,…)
-  Bonnes connaissances des principales bases de données (Oracle, Mysql, Postgres, MSSql)
-  Connaissances en matière de téléphonie

Savoir être / posture professionnelle
-  Capacité (d’écoute, d’analyse …..) Rigueur et réactivité
-  Capacité d’évaluation et d’analyse
-  Capacité (initiative, prise de responsabilité….) prise d’initiatives et autonomie dans la
gestion et l’organisation de ses activités
-  Respect des règles de confidentialité

Sage-femme territoriale

Vacance d’un poste de sage-femme PMI dont vous trouverez ci-dessous le
descriptif au sein de la DGA des Solidarités, de la Culture et du Sport – Direction de
la Parentalité et de l’Enfance – service UPEF. Les candidatures sont à adresser au
Service des Parcours professionnels avant le 18 septembre 2020.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Clamecy

Missions principales du poste
-  Surveillance des grossesses à domicile
-  Orienter les femmes enceintes auprès des partenaires
-  Assurer des consultations prénatale auprès des publics vulnérables

Description des activités à réaliser pour chaque mission
1) Assurer une surveillance de la grossesse au domicile des femmes jusqu’à la période post-natale,
en relais avec les partenaires :
• en prévention primaire : dépistage précoce des risques médico-psycho-sociaux par une visite en début de grossesse à partir :
-  de la demande des partenaires
-  des déclarations de grossesses adressées par le biais de la Caisse d’Allocations
Familiales
-  de la demande des femmes elles-mêmes informées par une mise à disposition
adressées systématiquement dès réception de la déclaration de grossesse.
-  Dans le cadre de l’entretien prénatal précoce et du PRADO
• en prévention secondaire : intervention auprès des femmes, suite à une hospitalisation et/ou présentant des facteurs de risques psychologiques, médicaux et sociaux, sur demande des professionnels de santé
2) Participer à l’orientation et à la prise en charge globale des femmes enceintes avec les partenaires et les réseaux de soins.
3) Assurer des consultations prénatales, plus particulièrement à destination des populations vulnérables
4) Proposer des actions de prévention individuelles ou collectives en faveur des femmes enceintes, des couples, pour les préparer à la maternité, la naissance, l’allaitement maternel et l’accueil de l’enfant et mettre en place des actions de promotion de la santé (tabac, alimentation, vaccination…)
5) Proposer des actions de prévention collectives en faveur des parents dans le cadre du soutien à la parentalité (toucher massage bébé, groupe parent, futur parent…)
6) Participer à des études de recherches et d’enquêtes épidémiologiques.
7) Encadrer des étudiants (es) sages-femmes : enseignement et évaluation
8) Etablir des statistiques d’activités
9) Participer au point santé
10) Coter les actes par télétransmission
11) Participation au STAFF CHAN

Connaissances théoriques et savoirs faire
• Niveau requis (niveau d’études souhaité) : Diplôme de sage-femme
• Formations et qualifications nécessaires : permis B valide
(permis, habilitations, autorisations de conduite nécessaires)
• Connaissances / compétences requises :
-  Connaissance de la Protection Maternelle et Infantile, en santé publique
-  Maîtrise des problèmes de santé maternelle et infantile : le repérage et l’analyse des besoins de
santé de la mère et du nourrisson
• Savoir faire (compétences techniques) :
-  Capacité d’organisation, de travail en partenariat, de planification, animation de groupe

Savoir être / posture professionnelle
-  Capacité d’écoute, d’analyse et de synthèse des situations familiales,
-  Capacité à l’initiative et à la prise de responsabilité,
-  Respect de l’éthique et du secret professionnel

Travailleur Social/e d’Insertion - TSI

Vacance d’un poste de Travailleur Social/e d’Insertion - TSI au sein de la Direction du Développement Social Local – site d’action médico-sociale de Clamecy, dont vous trouverez ci-dessous le descriptif.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Clamecy

Missions principales du poste  
-  Accompagnement global dans le cadre de la convention avec Pôle Emploi
-  Travail collectif et partenarial
-  Accueil des stagiaires

Description des activités à réaliser pour chaque mission  
ACCOMPAGNEMENT GLOBAL DANS LE CADRE DE LA CONVENTION AVEC POLE EMPLOI
L’orientation des usagers en recherche d’emploi (allocataires du RSA ou autre) se fait à partir de la préconisation de Pôle Emploi ou des travailleurs sociaux du Conseil départemental et après décision de la commission d’orientation et de validation.
Documents de référence : convention et guide de procédure 2015 :
-  élaborer un diagnostic partagé lors de la rencontre avec le demandeur d’emploi et Pôle Emploi
-  élaborer le plan d’actions sur la base des éléments fournis dans la fiche de préconisation et après rencontre avec le demandeur d’emploi en lien avec le conseiller Pôle Emploi
-  mettre en œuvre le plan d’actions
-  établir avec le conseiller Pôle Emploi un bilan de l’accompagnement à 6 mois afin d’envisager la poursuite ou non de l’accompagnement
-  constituer le dossier individuel des bénéficiaires avec le référent administratif
-  alimenter les outils de suivi
-  participer à l’évaluation et au bilan des actions menées
-  procéder à une veille juridique pour adapter les réponses aux situations particulières afin de favoriser l’accès ou le maintien des droits

TRAVAIL COLLECTIF ET PARTENARIAL
Dans le cadre du travail d’équipe et de la démarche de développement social local, il contribue par une connaissance précise des populations, à la construction de réponses collectives dans le champ de l’insertion sociale et professionnelle.
Il participe à des groupes de travail en interne et/ou avec les partenaires locaux.

Dans ce cadre, le TSI peut être amené à :
-  instaurer des informations collectives auprès des bénéficiaires du RSA
-   animer des groupes avec des personnes en insertion afin de les impliquer dans leur parcours
-   participer au repérage des besoins, au travers des situations qu’il a à connaître, afin d’éclairer les propositions d’actions d’insertion dans le cadre de l’élaboration du Programme Départemental d’Insertion (PDI) et du Pacte Territorial d’Insertion (PTI).

Le travailleur social d’insertion est une personne ressource sur les sites dans son domaine de compétence.

Le travailleur social d’insertion concourt à la prise de décision au regard de sa connaissance et de son expérience en matière d’insertion. Il participe aux commissions existantes sur le territoire (Commission d’Orientation et de Validation, Commission d’entrée Centre Départemental d’Éducation Routière, Territoire Zéro Chômeur de longue durée…) :
-  préparation des instances avec les référents administratifs
-  participation aux commissions d’entrée
-  restitution des suites de la commission

ACCUEIL DE STAGIAIRES
-  Participer à la formation des étudiants par l’accueil en stage afin de transmettre les savoirs, savoir-faire et savoir-être professionnels.

Connaissances théoriques et savoirs faire
- Niveau requis (niveau d’études souhaité) : DE d’Assistant de Service Social, Conseillère en Economie Sociale et Familiale et Educateur spécialisé
- Formations et qualifications nécessaires : permis de conduire indispensable
(permis, habilitations, autorisations de conduite nécessaires)
- Connaissances / compétences requises : - capacité à l’accompagnement au développement de projets et capacité d’initiative dans le cadre des orientations définies par la DGA des Solidarités, de la Culture et du Sport,
-  aptitudes à la communication, à l’écoute, à la négociation,
-  maîtrise des dispositifs d’insertion, bonne connaissance du partenariat intervenant sur ce domaine.
- Savoir faire (compétences techniques) : - qualités rédactionnelles,
-  sens de l’organisation,
-  esprit d’analyse et de synthèse

Savoir être / posture professionnelle
• Capacité (d’écoute, d’analyse …..) : esprit d’équipe indispensable, discrétion professionnelle
• Capacité (initiative, prise de responsabilité….) : capacité en termes d’initiative et d’adaptabilité
• Respect …

Assistant Social/e polyvalent de secteur

Vacance d’un poste de Assistant Social polyvalent au sein de la Direction du Développement Social Local – site de Vauban, dont vous trouverez ci-dessous le descriptif.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Nevers

Missions principales du poste
L’assistant/e sociale/e agit avec les personnes, les familles, les groupes par une approche globale pour :
-  améliorer leurs conditions de vie sur un plan social, sanitaire, familial, économique, culturel et professionnelle
-  développer leurs propres capacités à maintenir ou restaurer leur autonomie et faciliter leur place dans la société
-  mener avec eux toute action susceptible de prévenir ou de surmonter leurs difficultés.
L’assistant/e sociale/e est amené/e à travailler autour d’actions de développement social local.

Description des activités à réaliser pour chaque mission
Régularité / périodicité

-  Assurer l’aide aux familles ou aux individus en accueillant, en écoutant, en informant, en conseillant, en orientant lors de permanences, rendez-vous, visites à domicile ou par téléphone afin de répondre à leur demande.
-  Conduire des entretiens en favorisant l’expression, en analysant et évaluant la situation afin d’établir un diagnostic et d’aider l’usager à connaître ses capacités, à prendre des décisions.
-  Mettre en œuvre un plan d’aide en constituant des dossiers administratifs et / ou financiers, en négociant avec les usagers, les différents interlocuteurs, en accompagnant les familles ou les individus dans le cadre des missions du Conseil Départemental.
-  Rédiger des rapports sociaux, des enquêtes en recueillant les éléments, en évaluant les situations.
-  Organiser et participer aux réunions de synthèses, concertations, commissions d’accueil dans le cadre du travail pluridisciplinaire, en apportant des éléments, en partageant les informations afin de décider des actions à mener.
-  Rapports (Juge des enfants, Procureur, JAF)
-  Mettre en œuvre le protocole « enfance en danger » (traitement des Informations Préoccupantes, signalement, synthèse, accompagnement des familles…)
-  Etudes des textes législatifs, pour adapter les réponses aux situations particulières afin de favoriser l’accès ou le maintien des droits.
-  Développement social local : contribuer par une connaissance précise des populations, à la compréhension des phénomènes sociaux propres au territoire d’intervention pour construire des réponses collectives dans le champ du développement local.
Du temps sera consacré à la poursuite des travaux et la mise en place des actions collectives :
-  Produire des éléments de connaissance ou de statistiques.
-  Procéder à l’évaluation et au bilan des actions menées.
-  Participer à la formation des étudiants par l’accueil en stage afin de transmettre les savoirs, savoir-faire et savoir-être professionnels.

Connaissances théoriques et savoirs faire
- Niveau requis (niveau d’études souhaité) : DE d’Assistant de Service Social,
- Formations et qualifications nécessaires : permis de conduire indispensable
(permis, habilitations, autorisations de conduite nécessaires)
- Connaissances / compétences requises : - Savoirs : intérêt pour le travail social en polyvalence de secteur
- Savoir faire (compétences techniques) : qualités rédactionnelles

Savoir être / posture professionnelle
• Esprit d’équipe indispensable
• Discrétion professionnelle
• Secret professionnel
• Capacité en terme d’initiative et d’adaptabilité

Conseillère juridique - contentieux de l’aide sociale/RSA

Vacance d’un poste de Conseillère juridique - contentieux de l’aide sociale/RSA au sein de la Direction du Développement Social Local – site d’action médico-sociale de Clamecy, dont vous trouverez ci-dessous le descriptif.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE :Nevers

Missions principales du poste
Gestion du contentieux lié à l’obligation alimentaire
Gestion des procédures devant le Juge aux Affaires Familiales :
• Transmission des requêtes aux juges
• Rédaction des mémoires
• Suivi des assignations et significations par voie d’huissier
• Participation aux audiences et intervention pour la défense des intérêts de la collectivité
• Saisie des décisions de participation dans le logiciel métier (IODAS) et transmission des éléments pour mise en application :
- Participation à la sécurisation juridique des procédures et décisions pour prévenir les contentieux liés à l’obligation alimentaire
- Gestion des procédures devant la Cour d’Appel de Bourges

Gestion du contentieux du RSA (Revenu de Solidarité Active) :
-  Préparation et participation à la commission des fraudes inter-organismes
-  Participation aux audiences du Tribunal Correctionnel
-  Suivi des décisions judiciaires
-  Suivi de la récupération des indus en cas de décès
-  Participation à la sécurisation juridique des procédures et décisions relatives au RSA pour prévenir les contentieux
-  Suivi des demandes de remises de dettes et transferts de créances
-  Recours contentieux RSA :
• Instruction et suivi des dossiers
• Rédaction des mémoires en défense destinés au Tribunal Administratif
-  Traitement en suppléance des recours administratifs

Référent(e) gestion des dossiers de surendettement
• Étude et suivi des dossiers
• Participation éventuelle aux audiences de surendettement

Gestion administrative :
-  suivi des titres de recettes ou solde des comptes des bénéficiaires décédés en lien avec des comptables publics
-  suivi des tableaux de bord
-  veille juridique et réglementaire
-  rédaction de divers courriers et notes
-  suivi de l’état des recettes P503 pour les domaines de compétences gérés et admissions en non-valeur
-  assistance et conseil aux gestionnaires de la DGA SCS (service budget et comptabilité + conseillers instructeurs des sites d’actions médico-sociale)
-  réponse aux sollicitations des usagers, des partenaires et de la paierie départementale

Référent(e) gestion des procédures de successions vacantes (TGI, France Domaine)

A court ou moyen terme, possibilité d’évolution des missions en lien avec l’installation du service Juridique de la direction.

Connaissances théoriques et savoirs faire
- Niveau requis (niveau d’études souhaité) : Formation juridique supérieure ou expérience professionnelle en matière juridique et procédures d’aide sociale
- Formations et qualifications nécessaires : permis B
- Connaissances / compétences requises : Connaissance des règles de la comptabilité publique, connaissance des compétences et des collectivités territoriales,
- Savoir faire (compétences techniques) : Qualités rédactionnelles, capacité à être force de proposition, forte autonomie dans le travail, maîtrise de l’outil informatique et de l’utilisation de logiciels, organisation, soin et rigueur dans le travail.

Savoir être / posture professionnelle
• Capacité (d’écoute, d’analyse …..) : esprit d’équipe indispensable, discrétion professionnelle
• Capacité (initiative, prise de responsabilité….) : Capacité à s’inscrire dans une démarche collective, aptitudes réelles au travail en équipe, sens de l’écoute et esprit de synthèse, qualités relationnelles (collaboration et accompagnement régulier des services), adaptabilité et réactivité.

Gestionnaire administratif et comptable Habitat

Vacance d’un poste d’un gestionnaire administratif et comptable Habitat dont vous trouverez ci-dessous le descriptif au sein du service Développement rural et transition énergétique.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Nevers

Missions principales du poste
-  Assure le suivi administratif et financier des actions du Plan Départemental de l’Habitat et de soutien à l’habitat privé.
-  Contribue à la politique départementale de l’habitat en lien avec les deux chargés de missions.

Description des activités à réaliser pour chaque mission
régularité / périodicité
-  Assure le suivi administratif et financier des actions du Plan Départemental de l’Habitat et de soutien à l’habitat privé.
Sous l’autorité du chef de service Développement rural et transition énergétique, le gestionnaire administratif et comptable Habitat assure le suivi administratif et financier des actions mises en œuvre par le Département dans le domaine de l’habitat : suivi des dispositifs de soutien aux particuliers, aux collectivités et aux bailleurs publics ; suivi des conventions avec les partenaires, archivage, etc.

-  Contribue à la politique départementale de l’habitat en lien avec les deux chargés de missions.
Sous l’autorité du chef de service, et en lien avec les deux chargés de mission Habitat, le gestionnaire administratif et comptable contribue à l’enrichissement des projets du Département en matière d’habitat, à la fois dans le déploiement de ses politiques sectorielles et contractuelles. Il contribue également à l’observatoire de l’habitat, et sera en outre en relation avec des partenaires et pourra représenter le Département à l’extérieur.

Connaissances théoriques et savoirs faire
- Niveau requis (niveau d’études souhaité) : Etudes supérieures
- Formations et qualifications nécessaires : Diplôme de l’enseignement supérieur ; Permis B
- Connaissances / compétences requises : Connaissances relatives à la politique publique concernée 
- Savoir faire (compétences techniques) : Utilisation des outils informatiques (en particulier le progiciel de gestion financière du Département)
Savoir être / posture professionnelle
• Capacités d’analyse
• Rigueur dans le traitement des dossiers
• Travail en partenariat, tant en interne qu’avec les partenaires du Département

Infirmière-Puéricultrice / Infirmière PMI

Vacance d’un poste d’infirmière-puéricultrice / infirmière PMI dont vous trouverez ci-dessous le descriptif au sein de la Direction Générale Adjointe des Solidarités, de la Culture et du Sport – Direction de la Parentalité et de l’Enfance – Service PMI – Unité d’actions PMI territorialisées.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Cosne-sur-Loire

Missions principales du poste
Mise en œuvre des missions définies par le code de Santé publiques et plus particulièrement par l’Art R 2112-2 à savoir :
-  actions de prévention et de promotion de la santé, à destination des enfants de moins de 6 ans et de leur famille (à domicile, consultations pour nourrissons, écoles maternelles...)
-  implication dans les dispositifs d’accueil du jeune enfant et plus particulièrement participation à l’agrément et au suivi des assistant(e)s maternel(le)s
-  participation à la protection de l’enfance
-  participation au recueil épidémiologique et au projet de service

Description des activités à réaliser pour chaque mission
Régularité / périodicité

-  Action de prévention et de promotion de la santé, à destination des enfants de moins de 6 ans et de leur famille :
Accompagnement des familles dans le processus de parentalité :
- assurer des visites à domicile post natales (éducation sanitaire, surveillance médicale et suivi des enfants si besoin)
- assurer les consultations de puériculture sur son secteur
- assurer des visites de suivi à la demande des familles
- établir une relation de confiance avec les familles pour les soutenir et les accompagner dans le processus de parentalité
- effectuer un accompagnement médico-social des familles
- conduire des entretiens avec les parents et l’enfant
- observer l’enfant et sa famille dans son cadre de vie
- évaluer les besoins de l’enfant et de sa famille, sous les différents angles : besoins physiques et psychologiques
- orienter les familles vers les services compétents en cas de besoin
- réaliser des transmissions écrites et orales
- participer au point santé

Participation aux consultations de nourrissons pour les enfants de moins de 6 ans :
- participer et animer la consultation en collaboration avec le médecin
- accueillir, soutenir, informer et valoriser les parents dans leur rôle, dans la limite de ses compétences et connaissances
- peser, mesurer et évaluer l’enfant dans son développement
- coordonner la présence d’intervenants extérieurs, le cas échéant
- élaborer et suivre les dossiers médicaux lors de la consultation
- effectuer les transmissions au médecin de PMI

Réalisation du bilan de santé en école maternelle (BSEM) des 3-4 ans (observation, repérage, analyse et orientation...) :
- intervenir dans le cadre scolaire
- organiser le bilan de santé en école maternelle
- réaliser différents tests de dépistage lors du BSEM
- repérer les troubles sensoriels, les troubles du comportement… lors de la réalisation de ces tests
- analyser et orienter les enfants vers le médecin de PMI, et/ou les équipes spécialisées
- renseigner le dossier médical de l’enfant et le transmettre au service de santé scolaire
- échanger / effectuer le lien avec les professeurs des écoles ainsi que les parents

Conduite de projets collectifs d’éducation et promotion de la santé :
- définir les besoins de la population et les analyser
- proposer des actions collectives à destination des familles et des assistant(e)s maternel(le)s
- mettre en œuvre et conduire des actions collectives de soutien à la parentalité, éventuellement en collaboration avec les différents acteurs du territoire : RAM, EAJE, Centres sociaux , TMS ...
-animer des réunions de groupes de parents et/ou de futurs parents en lien avec les besoins du secteur
- mettre en œuvre et participer aux actions médico-sociales en liaison avec les autres structures et partenaires de santé : CHAN, CPP, CMP…
- évaluer les actions proposées

Implication dans les dispositifs d’accueil du jeune enfant et plus particulièrement une participation à l’agrément et au suivi des assistant(e)s maternel(le)s
- instruire les demandes d’agrément des assistant(e)s maternel(le)s dans le respect du cadre législatif (évaluation des capacités et de l’environnement en regard du référentiel national)
- assurer le suivi et le contrôle des assistant(e)s maternel(le)s lors de visite à domicile
- accompagner l’assistant(e) maternel(le) dans la mise à jour de ses connaissances et de ses pratiques liées à l’exercice de son métier
- rédiger les rapports d’agrément et transmettre un avis technique
- participer à instance technique
-  collaborer avec les RAM de son territoire
-  animer les réunions d’information le cas échéant
-  mettre en place une collaboration avec les EAJE dans l’intérêt de l’enfant : temps d’échanges, participation aux réunions.

Dans le cadre de la protection de l’enfance :
- participer à l’évaluation des enfants à risque
- analyser et repérer les situations maltraitantes
- signaler en rédigeant une information préoccupante
- conduire des entretiens avec les parents et les enfants, instaurer une relation de confiance
- concevoir des stratégies d’accompagnement lors de situations difficiles
- évaluer des situations relevant d’une information préoccupante, recueillir et analyser les compétences parentales, des enfants ainsi que leurs besoins
- élaborer un diagnostic partagé avec les autres TMS autour d’une situation
- rédiger les rapports d’évaluation dans le cadre de la protection de l’enfance
- proposer un avis technique et des préconisations en lien avec l’analyse
- se mettre en lien avec les différents acteurs gravitant autour d’une situation et participer aux différents temps d’échanges en lien avec la protection de l’enfance : point IP, concertation, synthèse
- participer aux différentes étapes : de l’annonce des décisions aux familles jusqu’au placement éventuel
- participer aux audiences judiciaires si besoin
- participer au suivi des enfants confiés : visites médiatisées…

Participation au projet de service et au recueil épidémiologique
- participer activement aux différents temps de travail sur le projet de service, aux réunions de service, aux réunions ‘métier’ en étant force de proposition
- participer au diagnostic de territoire
- effectuer les déclarations statistiques et le recueil épidémiologique
- participer à l’analyse des statistiques
- proposer de nouvelles actions, et enrichir la réflexion dans le cadre de ce projet de service

Encadrement et formation auprès des professionnelles et des stagiaires :
- accompagner ses pairs dans leur prise de poste, dans la mise en œuvre des missions PMI
- informer ses pairs et les autres professionnels de PMI sur les évolutions du métier/ effectuer les retours de formation
- encadrer les stagiaires en lien avec ses compétences et ses connaissances

Connaissances théoriques et savoirs faire
- Niveau requis (niveau d’études souhaité) : Diplôme d’Etat d’Infirmière Puéricultrice ou à défaut diplôme d’Etat d’Infirmière avec expérience en pédiatrie
- Formations et qualifications nécessaires : permis B valide
(permis, habilitations, autorisations de conduite nécessaires)
- Connaissances / compétences requises : - Connaissance de la Protection Maternelle et Infantile, Capacité d’organisation, de travail en partenariat Connaissance sur le développement de l’enfant, le processus parentalité, la législation dans le domaine de la protection de l’enfance et l’accueil du jeune enfant Connaissance des règles professionnelles et du décret de compétences.
- Savoir faire (compétences techniques) : Qualités pédagogiques, capacités rédactionnelles, techniques d’entretien.

Savoir être / posture professionnelle
• Capacité (d’écoute, d’analyse …) : Capacité d’écoute et de reformulation, d’analyse et de synthèse
• Capacité (initiative, prise de responsabilité….) : Capacité à l’initiative et à la prise de responsabilité.
• Respect …. : Respect de l’éthique, des familles. Sens du service public. Respect du travail en équipe, des décisions.

Educateur spécialisé

Vacance d’un poste de Educateur Spécialisé dont vous trouverez ci-dessous le descriptif au sein de la Direction du Développement Social Local – site d’action médico-social d’Imphy.

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Imphy

Missions principales du poste
L’éducateur.trice spécialisé.e intervient dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d’insertion.
Il.elle travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire. Son intervention s’effectue dans le respect du projet institutionnel et de l’expression de la demande des personnes accompagnées.
L’éducateur.trice spécialisé.e travaille auprès d’enfants, adultes, familles et groupes en difficulté en situation de vulnérabilité ou de handicap auprès desquels il.elle contribue à créer les conditions pour qu’ils soient protégés et accompagnés, considérés dans leurs droits et puissent les faire valoir.
Il.elle aide au développement de la personnalité et à l’épanouissement de la personne et peut contribuer à son insertion socioprofessionnelle.
L’éducateur.trice spécialisé.e contribue au processus de socialisation et d’autonomie des personnes. Il.elle favorise le renforcement des liens sociaux et des solidarités dans l’environnement des personnes et de la société.

Description des activités à réaliser pour chaque mission
Suivi éducatif des mineurs confiés :
• Organisation de l’accueil d’un mineur en famille d’accueil ou en établissement (préparation et mise en œuvre du projet de l’enfant)
• Entretiens avec les jeunes, les familles, évaluation et suivis des situations
• Rédaction des rapports (juges des enfants, CRIP, JAF , Conseil de Famille, et Cours d’Appel)
• Organisation et participation aux réunions de synthèses, concertation, commission d’accueil
• Prises de rendez-vous et entretiens avec les différentes personnes et partenaires concernés par la situation
• Démarches administratives (scolarité, soins, loisirs, orientations etc…)
• Tenue des dossiers : comptes-rendus, notes de suivi
• Courriers (familles, partenaires…)
• Maintien du lien avec la famille naturelle (organisation du calendrier des visites et encadrement des visites médiatisées), entretiens
• Démarches particulières d’accompagnement (hôpital, commissariat, avocat, expertises, juge d’instruction, établissements d’accueil…)
• Se présenter aux commissions rogatoires, police, gendarmerie, justice
• Participation aux audiences judiciaires
• Participation aux entretiens d’admission (et renouvellement) en accueil provisoire
• Accompagnement et organisation du retour d’un mineur dans sa famille naturelle
• Rédaction du contrat d’accueil d’un mineur en famille d’accueil
• Soutien aux familles d’accueil

Jeunes Majeurs :
• Préparation à l’autonomie du jeune (jeunes ayant une orientation MDPH)

Accompagnement éducatif des mineurs et de leur famille dans le cadre de l’Aide Educative à Domicile (AED) :
• Participation aux synthèses pour les demandes d’AED
• Lecture et étude des nouveaux dossiers
• Participation éventuelle à l’élaboration du premier contrat d’AED
• Entretiens enfants et familles
• Organisation des synthèses à l’échéance du contrat
• Renouvellement du contrat à effectuer et rédaction du rapport
• Tenue des dossiers
• Notes d’information – courriers
• Rencontres avec les partenaires
• Demande d’aide en CLCF (Commission Locale de Coordination Financière)
• A la fin de la mesure : relais, préparation d’une nouvelle orientation…

Protocole Enfance en Danger
• rédaction des informations préoccupantes
• Mener des évaluations destinées à la CRIP

Tâches administratives :
• rédaction mensuelle des frais de déplacements
• rédaction mensuelle des dépenses éducatives engagées
• rédaction tous les 6 mois du tableau de bord des prises en charge

Connaissances théoriques et savoirs faire
- Niveau requis (niveau d’études souhaité) : DE Educateur Spécialisé
- Formations et qualifications nécessaires : permis de conduire indispensable
(permis, habilitations, autorisations de conduite nécessaires)
- Connaissances / compétences requises : connaissance de la législation médico-sociale
- Savoir faire (compétences techniques) : qualités rédactionnelles, capacité d’analyse et de synthèse, capacité à investiguer et à évaluer.

Savoir être / posture professionnelle
• Capacité (d’écoute, d’analyse …..) : esprit d’équipe indispensable, discrétion professionnelle, capacité d’écoute.
• Capacité (initiative, prise de responsabilité….)
• Respect ….

Chef de service Educatif

Vacance d’un poste de chef de Service Educatif dont vous trouverez ci-dessous le descriptif au sein de la Maison Départementale de l’Enfance et de la Famille (MADEF).

RÉSIDENCE ADMINISTRATIVE : Nevers

Missions principales du poste
Au sein d’un établissement gérant une pouponnière à caractère social, un foyer de l’enfance et des services de soutien à la parentalité :

-  Encadrer, animer les équipes éducatives
-  organiser le fonctionnement des unités/services (planification et organisation du temps de travail)
-  Superviser les activités quotidiennes des équipes afin de garantir la continuité, la réactivité et la qualité de la prise en charge des usagers
-  Contribuer à la permanence de la réponse et à la continuité du service public au sein de la Direction de rattachement en fonction des nécessités de l’établissement .
-  Contribuer à la construction du projet relatif au nouvel établissement de protection de l’enfance.
-  Contribuer à faire évoluer les postures professionnelles à la faveur du projet de restructuration de l’établissement

Description des activités à réaliser pour chaque mission
régularité / périodicité

-  Veiller à la bonne exécution des missions de la MADEF en terme d’accueil (accueil d’urgence), d’observation et d’évaluation,
-  Mettre en œuvre les projets pour l’enfant/personnes accueillies, définis par les Chefs de service de site,
-  Définir, mettre en œuvre et suivre les projets individualisés des enfants/personnes accueillis
-  Veiller à la santé des personnes accueillies, à leur scolarisation, à leur intégration sociale et/ou professionnelle
-  Garantir le respect et l’expression des droits et des devoirs du public accueilli, en conformité avec la loi du 2 janvier 2002
-  Contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre des outils, référentiels et procédures nécessaire à l’exécution des missions de l’établissement
-  Contribuer au sein de l’équipe de cadres à l’enrichissement des réflexions permettant de mettre en œuvre le projet d’établissement.
-  Accompagner les équipes éducatives dans les changements nécessaires à la mise en œuvre du nouveau projet d’établissement
-  Participer aux comités techniques relatifs au projet du nouvel établissement
-  Organiser la continuité du service
-  Contribuer à l’analyse des besoins de l’établissement et à la réalisation de diagnostics

Connaissances théoriques et savoirs faire
- Niveau requis (niveau d’études souhaité) :
- Formations et qualifications nécessaires : permis B
(permis, habilitations, autorisations de conduite nécessaires)
- Connaissances / compétences requises : Maîtrise des dispositifs relatives à la protection de l’enfance, capacités rédactionnelles confirmées, capacités d’organisation
- Savoir faire (compétences techniques) : Expérience nécessaire en matière de management, compétence en matière de planification et d’organisation du travail, capacité à travailler en transversalité, capacité à accompagner les changements

Savoir être / posture professionnelle
• Capacité (d’écoute, d’analyse …..) qualités relationnelles, capacités d’écoute et de communication, intérêt pour les questions relatives à l’enfance et la famille
• Capacité (initiative, prise de responsabilité….) capacité d’adaptation aux situations d’urgence et de crise
• Respect… loyauté, bienveillance , bientraitance

Les conditions d’accès aux services départementaux

  • Vous travaillez déjà dans la Fonction Publique
    Vous êtes fonctionnaire territorial, vous pouvez faire une demande de mutation auprès de votre collectivité d’origine.
    Vous êtes fonctionnaire d’état ou fonctionnaire hospitalier, vous devez faire une demande écrite de détachement auprès de votre administration d’origine. Vous devez être titulaire et en position d’activité.
  • Vous avez réussi un concours
    Vous êtes inscrit(e) sur une liste d’aptitude. Il vous revient de postuler auprès du Département. Vous serez stagiaire pendant un an et bénéficierez d’une période de formation.
  • Vous n’êtes pas fonctionnaire ni lauréat d’un concours
    Vous pouvez être recruté en qualité de non-titulaire en faisant acte de candidature, sachant cependant que les agents titulaires restent prioritaires. Les modalités de recrutement varient en fonction de votre métier et de votre expérience.

Candidature spontanée

Envoyez votre lettre de motivation et CV à l’adresse ci-dessous indiquée, en précisant les domaines dans lesquels vous souhaiteriez travailler. Votre candidature sera enregistrée et vous recevrez un accusé de réception.

Réponse à une offre d’emploi :

Adressez par courrier votre lettre de candidature et CV à l’adresse ci-dessous indiquée, en précisant la référence de l’annonce.
Votre candidature sera enregistrée et vous recevrez un accusé de réception .
Si votre candidature est sélectionnée vous serez alors convoqué(e) à un entretien d’embauche.

Les candidatures accompagnées d’un CV sont à adresser à :

Conseil départemental de la Nièvre
DRH - Service des parcours professionnels
3 rue de la Chaumière
58039 NEVERS CEDEX

ou par voie dématérialisée à
recrutements@nievre.fr

... et aussi

Conseil départemental de la Nièvre

Direction des Ressources Humaines
Service des parcours professionnels
3 rue de la Chaumière
58039 Nevers
recrutements@nievre.fr

HAUT