Schéma Départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage

Le présent schéma départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage couvre la période 2020-2026.

Il prend en compte le transfert en 2015 au niveau intercommunal de la compétence relative à l’aménagement, l’entretien et la gestion des aires d’accueil et son extension en 2017 aux terrains locatifs familiaux. Il ne crée pas d’obligations supplémentaires à celles prescrites par la loi et le règlement.Ce contexte législatif et réglementaire renouvelé a conduit à poser, d’une part, un nouveau diagnostic du territoire à l’échelle intercommunale et, d’autre part, un cadre pour l’accompagnement des gens du voyage.

À partir des conclusions de l’étude co-financée par le Département et l’État et des contributions des ateliers thématiques, auxquels ont activement participé les élus ainsi que de nombreux acteurs institutionnels et sociaux, le présent schéma propose un aménagement territorialement cohérent de terrains pour l’accueil et les grands passages. Il décline également un ensemble d’actions permettant de mieux prendre en compte la situation et les besoins des gens du voyage présents dans la Nièvre.Parce qu’à l’instar des autres composantes de la société, le mode d’habitat des voyageurs évolue, le schéma offre aussi la possibilité d’adapter les projets aux besoins notamment des populations en voie de sédentarisation ou sédentarisées : terrain privé, logement adapté, par exemple.

Pour la mise en œuvre de ce nouveau schéma, les présidents des établissements publics de coopération intercommunale ont fait part de leur volonté de travailler ensemble et avec les familles des gens du voyage. Ils ont également exprimé la nécessité d’un accompagnement spécifique pour conduire les projets dans leur territoire et d’un espace de médiation entre les collectivités territoriales et les voyageurs pour gérer les aménagements et décliner les actions d’accompagnement.

HAUT