Le Département, animateur des solidarités territoriales et acteur du développement local

La Loi d’août 2015 relative à la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (dite Loi NOTRe) a largement réduit les possibilités d’intervention directe du Département dans de nombreux domaines.

Mais elle l’a néanmoins considérablement renforcé dans son rôle majeur d’animateur des solidarités territoriales. Les solidarités territoriales s’intéressent aussi bien aux personnes en tant qu’individus qu’aux territoires, entités administratives et de bassins de vie. Les solidarités territoriales participent ainsi autant de l’insertion sociale et économique de l’individu, de sa santé, de son cadre de vie par exemple, que de l’accompagnement des territoires dans leurs projets locaux de développement.

Fort de ces principes, le Conseil départemental de la Nièvre mène une action vigoureuse en faveur du développement local qui s’adresse donc aussi directement aux territoires qu’à leurs habitants. Celle-ci intéresse donc tous les domaines de vie des Nivernais et prend en compte les évolutions institutionnels en cours, notamment celle du nouveau paysage intercommunal mis en place depuis le 1er janvier 2017.

Ces orientations inscrivent bien entendu le Département comme un partenaire financier des projets portés par nos territoires. Mais plus encore, elles le positionnent comme un véritable incitateur et un fédérateur des initiatives locales. L’objectif premier reste de mobiliser toutes les ressources et les énergies, y compris pour favoriser l’activation des financements extérieurs, tels ceux de l’Etat, de la Région ou de l’Europe, et la recherche permanente des solutions les plus adaptées aux enjeux du territoire.

Ces choix politiques, déclinés dans le cadre du Plan d’Action départemental pour la période 2016-2021, s’articulent globalement autour de quatre grands axes structurants :

  • axe 1> : Construire l’avenir économique de la Nièvre, créateur d’emplois ;
  • axe 2> : Construire l’avenir et le bien être des Nivernais ;
  • axe 3> Innover et expérimenter pour plus de solidarité ;
  • axe 4 :> Construire une vision partagée de la qualité de vie

Le Fonds social européen (FSE)

Le FSE (Fonds Social Européen), un des leviers d’action de notre politique d’insertion

L’action de l’Europe est souvent mal connue de nos concitoyens. Pourtant, elle concerne de nombreux domaines de notre vie quotidienne. Elle participe aussi directement à l’attractivité et au développement de nos territoires, par le biais de différents programmes d’intervention, tel le FSE.

L’activation du Fonds Social Européen intéresse tout particulièrement le département, chef de file des politiques d’insertion des personnes et de la lutte contre les exclusions. En effet, les actions soutenues par le FSE s’adressent tout particulièrement aux publics cumulant des freins professionnels à l’emploi, avec des difficultés sociales les exposant plus fortement à des risques de précarité.

Les départements ont été confirmés par la Loi sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (dite Loi NOTRe) dans leur rôle de pilote et d’animateur des politiques de solidarités entre les hommes et leurs territoires. C’est dans le cadre de cette compétence et de la politique ambitieuse qu’il mène en matière d’insertion, que le Conseil départemental a demandé à bénéficier de la gestion directe d’une partie des crédits du FSE, plus particulièrement ceux concernant la lutte contre la pauvreté et la promotion de l’insertion, notamment par l’économique et au plus proche du terrain.
L’activation de ces crédits européens permet au département, en lien avec ses partenaires, de renforcer considérablement l’offre territoriale d’insertion. Elle favorise notamment la mise en place d’actions et d’opérations innovantes sur les territoires et facilitent ainsi l’accès à l’emploi des populations les plus fragilisées.

... et aussi

Conseil départemental de la Nièvre


Service de l’inclusion sociale

Arnaud Manière
Tel : 03 86 60 67 22

arnaud.maniere@nievre.fr

Une volonté politique forte, avec des traductions concrètes

Focus sur quelques actions en cours

Insertion des personnes par l’économie

Le département s’engage dans des actions innovantes afin d’améliorer son offre en direction des nivernais. En 2016, le département a ainsi rejoint l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur de longue durée menée sur la communauté de communes Entre Nièvre et Forêt, aujourd’hui devenue Loire, Nièvre et Bertranges. Cette initiative vise à faire entrer des chômeurs de longue durée dans le marché du travail, grâce à l’action d’une entreprise à but d’emploi (EBE58) qui fera émerger les besoins sur le territoire et salariera les personnes engagées dans la démarche. Au côté des acteurs de l’insertion, le département apporte son soutien financier à cette expérimentation.

De même et afin de favoriser la réinsertion des bénéficiaires du RSA grâce à un accompagnement global, le département mène depuis 2016 une action innovante sur le territoire de Decize.

Santé

Face au risque de désertification médicale, le département a mis en place en 2016 un dispositif de bourses à destination des étudiants en médecine et des médecins étrangers qui s’engagent à exercer sur notre territoire. Alors que le nombre de médecins généralistes libéraux est passé de 182 en 2006 à 142 en 2017 dans la Nièvre, ce plan d’action vise un objectif de 30 bourses d’ici à 2021.

Solidarité avec nos aînés


Afin de préparer tout à la fois les effets du vieillissement de la population et le virage des technologies connectées, le département réfléchit sur le concept d’ « EHPAD du futur ». Ce projet vise à rechercher des solutions innovantes pour adapter le cadre de vie dans les EHPAD, et construire un environnement plus stimulant pour les personnes âgées.

Cette année, le département financera notamment une expérimentation robotique au centre hospitalier de Clamecy. Un robot accompagnera les personnes âgées et un suivi ainsi qu’une analyse de l’expérimentation seront également réalisés par un universitaire.

Autonomie des personnes

La mise en place de la Maison de l’Autonomie permettra d’améliorer la prise en charge des bénéficiaires par le rapprochement des services du Conseil départemental et de la MDPH

Amélioration de l’habitat et précarité énergétique

Pour répondre en partie aux enjeux de la précarité énergétique sur notre territoire, tout en tenant compte de la contrainte financière, la mise en place en 2016 du dispositif « Nièvre Rénov », vise à mettre en réseau l’ensemble des acteurs intervenant dans la rénovation énergétique des logements : Etat, collectivités, associations, artisans, chambres consulaires et acteurs bancaires.

La création d’un guichet unique permet de rendre plus simple l’accès à l’information pour les particuliers, tandis que les professionnels et artisans du bâtiment sont accompagnés afin de mieux répondre aux nouvelles exigences environnementales. « Nièvre Rénov » bénéficie également de financements de la Région, et bientôt du Feder (Europe), sur cette action.

Culture

La politique culturelle du département bénéficie d’un engagement affirmé, avec la stabilité de son budget depuis 2015. Cet effort choisi apparaît nécessaire dans un contexte où les menaces sur le vivre ensemble se font de plus en plus nombreuses. Le rôle de la culture dans la lutte contre les inégalités, l’émancipation et l’ouverture vers l’autre, comme dans l’accompagnement aux grandes mutations sociétales apparaît en effet aujourd’hui de plus en plus indispensable.

Soutien aux communes et intercommunalités


Mis en œuvre d’ici la fin de l’année 2017, les contrats pluriannuels de partenariat composeront le nouveau cadre de relation avec les communes et les intercommunalités.

Depuis décembre 2015, les règlements d’intervention du département étaient en effet suspendus dans l’attente d’une stabilisation du paysage intercommunal, intervenue le 1er janvier 2017.

Ces nouveaux contrats pluriannuels de partenariat seront précédés d’un diagnostic du territoire qui doit faire émerger les besoins et les priorités des partenaires. Une discussion avec les acteurs locaux permettra d’inscrire dans ces contrats les projets bénéficiant d’un soutien financier départemental. Ils seront en cohérence avec les besoins du territoire et les objectifs recherchés par le département.

Ingénierie territoriale

Les prestations du service d’ingénierie territoriale du département vont évoluer, pour mieux s’adapter aux besoins du territoire. Suite aux bouleversements de la carte intercommunale et aux évolutions législatives qui sont intervenues sur les compétences des collectivités, le département entend en effet présenter une offre d’ingénierie repensée et plus adaptée aux nouveaux besoins du bloc communal, tout en recherchant l’optimisation du coût des prestations.

Tablettes numériques

Pour favoriser les pédagogies innovantes au travers de l’usage du numérique, le département poursuit l’expérimentation « collèges connectés » qui permet la mise à disposition des collégiens de tablettes numériques, cofinancées par l’Etat.

Circuits courts

Le département travaille à rendre opérationnelle une plateforme de groupement de commande, permettant aux collèges de s’approvisionner en viande d’origine locale. À travers cette action, la collectivité souhaite favoriser la filière d’élevage nivernaise tout en contribuant au développement des circuits courts dans la restauration collective.

HAUT