Portavoz

samedi 16 mai 2020 de 20h30 à 21h30

Cette oeuvre collective met en voix et en musique la parole des enfants détenus au Mexique, entre oratorio et comédie musicale.
En 2004, à l’occasion de son spectacle Profession Voyageur joué à San Luis Potosi au Mexique, la compagnie Déviation rencontre les enfants de la prison El Consejo Tutelar. S’ensuivent des ateliers musique et théâtre avec vingt-trois adolescents de la prison, cinq semaines de répétitions et la création du spectacle Porque tengo ganas de llorar cuando estoy feliz. Tous ces témoignages sur l’enfermement, la solitude, l’adolescence en prison, la délinquance, la drogue, le manque et l’isolement conduisent à l’écriture et à la création du spectacle Pourquoi c’est toujours sur moi que ça tombe ? en 2006.Lors d’une rencontre entre Alain Mignon, directeur artistique de Déviation, et Bruno Boutet, directeur musical de l’Orchestre d’Harmonie de Nevers, surgit le désir d’être à nouveau porte-parole des mots couchés sur le papier par les enfants de San Luis Potosi au Mexique. C’est ainsi qu’est venue l’idée de faire vivre ces paroles d’enfants détenus lors d’un oratorio contemporain, pour qu’elles deviennent universelles et résonnent autrement.Composée par Horia Surianu, Paroles d’enfants détenus renforce les liens entre les structures culturelles du territoire Nivernais, avec la participation de l’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Nevers, des percussionnistes de Déviation dirigés par Nicolas Zanlonghi et de la chorale des élèves du lycée Alain Colas. Alain Mignon mettra à disposition ses sculptures musicales et coordonnera l’ensemble du projet. Un spectacle émouvant, à mi-chemin entre oratorio et comédie musicale.
"Ces paroles se reconnaissent toujours dans notre monde élargi. Elles deviennent universelles, défient le temps, résonnent autrement..." Alain Mignon

Loire en Bourgogne

58200 NEVERS
Grande salle - Philippe Genty

Contact et organisateur

Tel : 03 86 93 09 09
maisonculture.fr

Spectacle
HAUT