Mise à 2x2 voies de la RN7 dans la Nièvre

10 janvier 2020
Mise à 2x2 voies de la RN7 dans la Nièvre

Alors qu’un nouvel accident grave s’est produit il y a une quinzaine de jours sur la RN7 (aussi appelée "le couloir de la mort") à Tresnay, Alain Lassus, Président du Département de la Nièvre, a répondu à la demande des élus du secteur, qui réclament plus de moyens pour cet axe routier, notamment la mise à 2x2 voies entre Saint-Pierre-le-Moûtier et Villeneuve-sur-Allier, et s’associe à leur revendication pour que l’État tienne enfin ses engagements en matière de financements.

Il y a trente ans, l’État faisait de la RN7 un axe prioritaire grâce à un programme d’aménagement à 2x2 voies.

Des ouvrages ont déjà été réalisés : des ponts qui enjambent, la voie ferrée, une route ou encore un terrain vague. Les gérants d’un restaurant ont même été expropriés depuis des années. Les collectivités locales ont provisionné des sommes et les marchés publics sont prêts mais ne peuvent être engagés faute de crédits étatiques !

Concernant l’accidentologie sur ce tronçon de 9 km, durant les 10 dernières années, 9 accidents dont 3 mortels (en 2012, 2016 et 2018) se sont produits, tous liés à des fautes de comportements (déport à gauche ou dépassement).

Les élus nivernais entendent réaffirmer l’urgence à aménager cette section de voie, à la fois pour améliorer la sécurité routière mais aussi pour rendre le territoire plus attractif sur l’axe Paris-sud de la France.

Pour rappel, les conseillers départementaux s’étaient réunis en session délocalisée, en bord de route à Tresnay, le 27 mai 2019. Une centaine d’élus locaux les avaient rejoints pour manifester durant une demi-heure sur la chaussée.

HAUT