Le salon de l’alimentation de proximité ouvre ses portes !

10 octobre 2018
Le salon de l'alimentation de proximité ouvre ses portes !

Ce 10 octobre 2018 - Ferme du Marault

J-1

Le Salon de l’alimentation de proximité et son Marché des producteurs locaux, le 10 octobre prochain, à la Ferme du Marault, sera un moment de fête, d’échanges et de découvertes.
Partagé en trois temps, le Salon va d’abord permettre à des collégiens de participer à des ateliers du goût. L’après-midi sera consacré à la rencontre entre les chefs d’établissement et les producteurs pour qu’ils travaillent ensemble toute l’année à l’élaboration de repas à partir de produits frais et locaux.

Le soir, un Marché des producteurs sera ouvert au grand public.

Cet événement inscrit dans la politique volontariste du Département d’accompagner les agriculteurs dans la valorisation de nouvelles filières et d’inciter les citoyens à adopter de nouvelles habitudes d’alimentation, en phase avec la Transition écologique.

Programme du salon

  • 9h à 11h30
    Accueil de 110 collégiens de 6e de Dornes et Imphy autour d’animations sur le goût

Seuls deux collèges ont été invités à participer à cet événement dans un souci d’organisation et de logistique mais les autres collèges seront prioritaires pour d’autres animations organisés par le Département.
Ils pourront découvrir des dégustations de produits locaux réalisées par les Toques Nivernaises, des animations sur le pain par le Syndicat des Boulangers, un quizz sur les Métiers de bouche par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat ainsi qu’une sensibilisation au goût par le lycée François Mitterrand de Château-Chinon.
Les responsables des cuisines des collèges gérées par le Département proposent, dans la mesure du possible, des repas à base de produits locaux.
Les collégiens savent donc d’où proviennent certains des aliments qui entrent dans les recettes.
Une bonne manière de les sensibiliser aux circuits courts.

  • 14h à 17h
    Rencontre acheteurs publics (gestionnaires d’établissements scolaires, chefs des cuisines scolaires) et producteurs pour l’approvisionnement local

Le Conseil départemental organise ce Salon pour réaffirmer sa volonté politique de proposer davantage de produits locaux dans les assiettes des collégiens nivernais, afin de soutenir l’ensemble des filières agricoles du département.
À partir de janvier 2019, le Département disposera d’un outil : le Groupement de commandes de viande bovine.
Il a pour objectif de proposer une offre de viande bovine locale en fonction des besoins des restaurants scolaires par des achats en commun.
95 % des collèges nivernais ont déjà accepté d’adhérer à la démarche et ont signé, avec le président Alain Lassus, une convention qui va permettre de lancer les appels d’offres et les procédures d’approvisionnement.

  • 17h30
    Marché des producteurs locaux ouvert au public

Les circuits courts ne sont pas que l’affaire des collégiens même si les jeunes sont souvent prescripteurs en matière de bonnes pratiques auprès de leurs parents.
D’autant qu’aujourd’hui, un simple pot de yaourt peut parcourir 10.000 kilomètres avant d’arriver dans notre assiette.
Le Salon de l’alimentation de proximité propose donc logiquement aux Nivernais et Nivernaises de rencontrer directement les agriculteurs locaux pour découvrir leurs productions, faire leurs achats et déguster sur place.

Liste complète des participants :

SCEA DE LA BAULME viande bovine, terrines
SAFRINIERE DU NIVERNAIS safran
HUILERIE BROSSARD Huiles
EARL DU BON ACCUEIL Fromages de vache Bio
NATUR’AMOGNES viandes
FERME D’OUROUER Produits laitiers
EARL COMMAILLE viande agneau
EARL DE LA FORET légumes
LES BIO BOURGOGNE ET SCEA AVICOLE DE LA TUILERIE œufs
GAEC DE LA BARAVELLE fromages de chèvre et de vache
LYCEE VITICOLE COSNE vin
GAEC LAPORTE viande bœuf
LE POTAGER DE SEGURET produit de maraîchage - logistique
L’ESCARGOT DE PAILLE Escargots cuisinés
LE POTAGER D’ICI légumes
O LIEU Bière artisanale
GAEC CADIOT Poulets fermiers, pintade, chapon, œufs - Viande bovine
SARL FROMAGERIE PEROT Yaourts, fromages blancs, fromages
LA BOUTIQUE DE PREMERY Cafés torréfiés par nos soins
LES BIERES DU DONJON Bière artisanale
LES GOURMANDES BIO pâtes séchées
FOURNIL SAINT AGRILE Pains Bio- brioches bio- large gamme de pains spéciaux pour les restaurateurs
PAVIOLA Tagliatelles natures
BURGER D’ICI ET D’AILLEURS Burger frais de produits locaux
LES PETITS FRUITS Transformation et conservation de fruits
FROMAGERIE DU GRAND PRE Fromage de vache
MAISON DU FROMAGE Fromage - Charcuterie - Vins - épicerie
MORVAN CHARCUTERIE SALAISON (Dirigeant MOSSON Thierry) Charcuteries

L’agriculture dans la Nièvre

Les circuits courts dans la Nièvre

Selon la Chambre d’agriculture de la Nièvre, 300 agriculteurs parmi les 3500 que compte le département pratiquent la diversification. Bon nombre d’entre eux font de la vente directe de viande bovine, généralement abattue dans les abattoirs de Cosne-sur-Loire, Corbigny et Luzy, dans le département.

À cela s’ajoute la présence de 40 maraîchers nivernais qui produisent fruits et légumes de saison (dont 2 petits fruits et 1 pommes-poires). Il faut aussi évoquer les producteurs laitiers, bovins et caprins, (qui se concentrent sur l’axe ligérien pour la production du crottin de Chavignol), et qui produisent le lait qui rentre dans la fabrication de fromages, dont une partie s’écoule en ventes directes. En diversification, la Nièvre compte aussi des éleveurs d’escargots, de lapins et de plus en plus de volailles.
Les circuits de distribution de ces productions passent par la vente sur l’exploitation et sur les marchés mais aussi dans des AMAP voire des magasins de producteurs, créés par les agriculteurs eux-mêmes.

Vers une adhésion à la plateforme Agrilocal :

Dans la droite ligne de ce qui est mis en place avec le Groupement de commandes, le Conseil départemental envisage d’adhérer à Agrilocal, afin d’étendre les achats publics (collèges, EHPAD, hôpitaux), non seulement en viande bovine mais aussi ovine, porcine et caprine et dans d’autres types de productions locales (fruits et légumes, fromages de chèvre et de vache…).
Association loi 1901 créée en 2013, Agrilocal est une plateforme internet mutualisée qui met en relation les acheteurs et les producteurs locaux et permet de passer commandes entre les uns et les autres en fonction des besoins collectifs.
Portée depuis l’origine par le Département du Puy-de-Dôme et de la Drôme, d’autres conseils départementaux de toute la France sont venus progressivement rejoindre la démarche (25 en 2016, 33 en 2018). Alain Lassus va d’ailleurs recevoir Jean-Yves Gouttebel, président du Département du Puy-de Dôme mardi 16 octobre à ce sujet.

Les plus

  • Agrilocal permet à l’acheteur de publier sur le site ses besoins en produits alimentaires et les producteurs proposent leurs tarifs en fonction de la disponibilité de leurs produits.
  • L’outil simplifie la commande publique, dans le strict respect du code des marchés.
  • Pour les agriculteurs et les artisans, Agrilocal apporte une solution nouvelle et de nouveaux débouchés.
  • L’accès à la plateforme est gratuit pour les adhérents. En quelques clics, l’acheteur accède à l’offre de son territoire et visualise immédiatement des producteurs potentiels, sur un périmètre qu’il a lui-même établi (rayon de 10, 20, 30 km, etc.). Chaque producteur peut disposer également d’une page personnelle afin de mettre en valeur ses produits et son entreprise.

En savoir plus sur Agrilocal

L’agriculture bio dans la Nièvre

La bio constitue un mode de production qualitatif qui recouvre une partie des agriculteurs installés en diversification dans la Nièvre. Selon les derniers chiffres de l’Observatoire régional de l’agriculture biologique en Bourgogne, qui remontent à 2016, la Nièvre est en plein développement.
En 2016, elle comptait 167 fermes et domaines bio, dont 28 nouvellement notifiées. Cette même année, le nombre de surfaces bio a augmenté de 18 % et les surfaces en conversion de 14 %. La Surface agricole utile en bio atteint désormais 12703 ha dans le département.

Les filières grandes cultures et élevages représentent chacune

  • 18 % des conversions et plus de la moitié des fermes bio avec plus de
  • 80 % des surfaces. Le maraîchage, qui poursuit sa progression régulière, représente 18 % des fermes biologiques nivernaises.
  • L’arboriculture et les petits fruits représentent 8 % des fermes en 2016, à quoi il faut ajouter quelques apiculteurs, viticulteurs et producteurs de plantes à parfum, aromatiques et médicinales.
HAUT