Le Département en soutien aux agriculteurs et artisans nivernais

27 mars 2020
Le Département en soutien aux agriculteurs et artisans nivernais

Agriculteurs, boulangers, plombiers ou encore garagistes : de nombreuses professions, considérées comme essentielles, poursuivent, tant bien que mal, leur activité durant la période de confinement liée au coronavirus.

Le Département de la Nièvre, en partenariat avec leurs chambres consulaires, est à leur côté durant cette période délicate sur le plan économique.

Quels sont les établissements autorisés à recevoir du public ?

Tous les établissements indispensables à la vie de la Nation, notamment les commerces alimentaires (y compris les Drive alimentaires), les pharmacies, les stations-services, les banques, les bureaux de tabac et distribution de la presse restent ouverts.

Compte tenu de leur contribution à la vie de la Nation, les services publics restent également ouverts, y compris ceux assurant les services de transport, mais parfois en mode « dégradé ».

Tous les services de livraison de repas à domicile restent disponibles, et les établissements de la catégorie “restaurants et débits de boissons” sont autorisés à maintenir leurs activités de ventes à emporter et de livraison.

Les hôtels sont assimilés à des domiciles privés et restent donc ouverts, et leurs “room service” restent disponibles. Cependant, les restaurants et bars d’hôtels ne peuvent pas accueillir de public.

Les animaleries restent également ouvertes.

• Les commerces suivants peuvent ouvrir dans le cadre des mesures de confinement :
-  Entretien et réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles
-  Commerce et réparation de motocycles et cycles
-  Commerce d’alimentation générale
-  Magasins multi-commerces
-  Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé
-  Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé
-  Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé
-  Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé
-  Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé
-  Autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé
-  Vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés
-  Hôtels et hébergement similaire
-  Hébergement touristique et autre hébergement de courte durée lorsqu’il constitue pour les personnes qui y vivent un domicile régulier
-  Réparation d’ordinateurs et de biens personnels et domestiques
-  Blanchisserie-teinturerie de gros ou de détail

• Les activités artisanales suivantes ne peuvent pas recevoir de public, mais peuvent continuer à exercer sous certaines conditions :
-  Restaurants et débits de boissons, pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le “room service” des restaurants et bars d’hôtels
-  Magasins de vente, pour leurs activités de livraison et de retraits de commandes

• Les activités non-artisanales suivantes ne sont pas concernées par une fermeture imposée :
-  Commerce de détail de carburants en magasin spécialisé
-  Commerce de détail d’équipements de l’information et de la communication en magasin spécialisé
-  Commerce de détail d’optique
-  Location et location-bail de véhicules automobiles
-  Commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé

Le gouvernement travaille à des solutions destinées à soutenir les artisans et indépendants durant cette période difficile. Des mesures sont d’ores et déjà détaillées sur le site de La Chambre des métiers et de l’artisanat de Bourgogne-Franche-Comté dont son établissement départemental de la Nièvre reste accessible pour toute question à l’adresse mail accueil-s58@artisanat-bourgogne.fr

Les points de ventes de produits fermiers « Bienvenue à la ferme » sont ouverts

Dans la Nièvre, 365 exploitations agricoles vendent en circuits courts (vente à la ferme, marchés locaux, Agrilocal 58 pour la restauration collective…) et sont donc dépendants, pour distribuer leurs produits et maintenir leurs revenus, de la consommation locale. La Chambre d’agriculture de la Nièvre est pleinement mobilisée pour accompagner les exploitants agricoles.

Le réseau Bienvenue à la ferme (carte ci-dessous), dans la Nièvre, continue à proposer de la vente directe dans ses exploitations adhérentes, tout en respectant des mesures barrières contre COVID19 très strictes.

Bientôt des drives de produits locaux sur différents territoires

La Chambre d’agriculture, avec différents partenaires, est aussi en train de mettre en place des drives fermiers sur différents territoires du département. Il s’agira pour les consommateurs locaux de pouvoir s’approvisionner de différents produits issus de plusieurs exploitations agricoles locales.

Pour tout renseignement, contacter Clémence Guillaumet (Chambre d’agriculture de la Nièvre), à l’adresse mail : clemence.guillaumet@nievre.chambagri.fr ou au 06 47 86 89 21.

Les Marchés sont interdits sauf dérogation.

Depuis cette semaine, les marchés publics ou privés sont interdits, en règle générale, durant le confinement. Toutefois, des dérogations d’ouverture peuvent être accordées par la préfète de la Nièvre à la demande des maires des communes concernées. En tout état de cause, des mesures strictes et des barrières doivent être prévues pour limiter le risque de propagation du COVID19.

Dans le département, à ce jour, voici les marchés qui restent ouverts pour le moment :
-  Châtillon-en-Bazois (dérogation jusqu’au 31 mars)
-  Cosne-sur-Loire (dérogation jusqu’au 31 mars)
-  Guérigny (dérogation jusqu’au 31 mars)
-  Luzy (dérogation jusqu’au 31 mars)
-  Nevers (tous les marchés maintenus)
-  Saint-Honoré-les-Bains (dérogation jusqu’au 31 mars)
-  Saint-Pierre-le-Moûtier (demande de dérogation en cours)

Toutes ces informations peuvent évoluer très rapidement, en fonction de la situation sanitaire, et nous vous invitons à consulter régulièrement les mises à jour de cette page pour rester informés.

HAUT