Alain Lassus fait un point sur la situation du département (jour 12)

28 mars 2020
Alain Lassus fait un point sur la situation du département (jour 12)

12ème jour de confinement.

Le confinement a été installé trop tard en France et je partage avec tout le monde l’inquiétude de voir les chiffres augmenter sans cesse mais surtout de la tristesse face à ces nombreux drames que nous observons, impuissant jour après jour.

Dans la Nièvre, Nous restons encore en dessous de ce qu’on appelle le seuil épidémique. Nous ne pouvons pas encore affirmer que notre confinement est une réussite mais le nombre des patients, hospitalisés car c’est le seul que l’on maîtrise avec celui des décès, reste plutôt stable.

J’ai hâte d’avoir 5 à 10 jours de plus pour constater que la situation ne se sera pas trop massivement dégradée. Si tel est le cas, confinons-nous encore plus sévèrement pour faire barrage à cette maladie. Restons chez nous ! A ce propos, je suis en complet désaccord avec les apprentis sorciers qui d’une voix disent « restez à la maison » et d’une autre « allez au travail pour sauver notre économie ». Ce n’est pas possible. Moi, je le dis clairement « sauvons le maximum de monde » et nous verrons le reste après. Il y aura d’ailleurs beaucoup à dire. Gardons et améliorons le rythme de notre confinement et chacun à sa place, essayons de voir ce que l’on peut faire pour améliorer les choses.

Je vous propose aussi d’aborder quelques sujets qui nous concernent tous. Sur les masques, le Conseil départemental dans sa sagesse avait gardé 25.000 masques FFP2 datant de la crise H1N1 de 2009.
15.000 ont été mis par solidarité à la disposition de l’ARS, donc des soignants nivernais et 10.000 sont en train d’être répartis pour que le Conseil départemental et ses agents poursuivent leurs missions.

Aujourd’hui, la MADEF (Aide Sociale à l’Enfance) est équipée et dans la semaine prochaine tous les sites d’actions médico-sociaux seront équipés pour permettre à nos agents de faire des interventions d’urgence dans les différents domaines de la solidarité. Les assistants familiaux seront également équipés.

En réunion hier, l’ARS s’est engagée à ce que chaque établissement et association qui œuvre dans le médico-social soit équipé. C’est le cas notamment de nos EHPAD.

De plus, le Département attend une nouvelle commande, de même que la Région, qui portera nos réserves à plusieurs dizaines de milliers de masques dont je pense qu’il faudra s’en servir en respectant les consignes.

Je souhaite également vous dire que tous les nivernais qui dépendent de la solidarité exercée par le Conseil départemental recevront leurs allocations individuelles de solidarité et les aides habituelles qui leur permettent de tenter de surnager dans la vie de tous les jours, même s’il y aura de temps en temps un peu de retard. Vous trouverez à la fin de mon post la liste des services d’action médico-sociaux que vous pouvez joindre par téléphone.

Par téléphone car ça me permet de rebondir en disant qu’aucun déplacement d’un agent du Conseil départemental ne doit se faire sans que son utilité et sa nécessité soient clairement mises en évidence et il faut qu’il en soit de même dans tout le département.

Ne faisons plus que les déplacements indispensables.

Je continue de penser que si le confinement est maintenant organisé, il faut déjà penser au déconfinement pour ne pas avoir encore une fois plusieurs semaines de retard.

Je pense que dès le début du déconfinement, il faudra multiplier les tests et confiner alors les patients positifs comme le font déjà certains pays.

J’ai donc demandé aux responsables du Laboratoire départemental d’analyses et de conseils de vérifier la possibilité de participer à l’élaboration de ces tests aux côtés des autres laboratoires, même si ce n’est pas son champ d’action habituel.

Je termine ce post en donnant le numéro de téléphone de tous les sites d’actions médico-sociaux qui sont à l’écoute des Nivernaises et des Nivernais pouvant avoir des problèmes de solidarité ainsi que celui de la cellule de recueil des informations préoccupantes ou encore le centre départemental de planification.

Il me semble aussi important de rappeler que l’ensemble des dispositifs d’aides et d’accompagnements des plus fragiles ou de ceux qui pourraient être en danger sont également toujours à votre disposition. Je parle entre autres des dispositifs de protection de l’enfance, et notamment le 119, de lutte contre les violences conjugales avec le 3919 ou encore le dispositif « la croix rouge chez vous » joignable au 09 70 28 30 00. Je ne peux pas tous les rappeler mais plus qu’en temps normal, contactez les sans réserve si le besoin s’en fait sentir.

Alain LASSUS - Président du Conseil départemental de la Nièvre

Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes de la Nièvre : 03 86 60 69 00

Centre de planification départemental : 0800 58 00 00

Site de Cosne sur Loire : 03 86 28 84 50

Site de La Charité sur Loire :
-  Pépinière : 03 86 69 67 00
-  Bel air : 03 86 70 95 00

Site de Nevers-Chaméane : 03 86 71 88 60

Site de Nevers-Bords de Loire : 03 86 61 88 00

Site de Nevers-Vauban : 03 86 61 97 00

Site d’Imphy : 03 86 93 57 00

Site de Decize : 03 86 93 57 50

Site de Château-Chinon/ Moulins Engilbert :
-  Château-Chinon :03 86 79 47 40
-  Moulins Engilbert : 03 86 93 46 00

Site de Corbigny :
-  Rue aux loup : 03 86 93 46 30
-  Route de vezelay : 03 86 93 46 45

Site de Clamecy : 03 86 24 01 70

HAUT