Les structures pour l’adulte en situation de handicap

Lorsque le besoin de compensation le nécessite et quel que soit son taux d’incapacité, la personne adulte en situation de handicap peut bénéficier d’un accompagnement dans un établissement ou par un service médico-social.

Les structures d’hébergement

Les personnes adultes handicapées peuvent être accueillies à temps complet, à la journée, en accueil de nuit ou en accueil temporaire dans différentes catégories d’établissements en fonction de leur situation.

Foyers d’hébergement pour travailleurs handicapés :

Ces établissements assurent l’hébergement et l’entretien des personnes handicapées qui exercent une activité professionnelle pendant la journée, dans un ESAT (Établissements et Services d’Aide par le Travail) ou une entreprise adaptée. Selon les établissements, il peut y avoir une part plus ou moins importante d’autonomie sociale (participation à la vie du foyer : courses, préparation des repas...). Des travailleurs sociaux assurent l’encadrement. Les frais sont à la charge de la personne handicapée.

Foyer de vie – foyer occupationnel :

Ces établissements accueillent des adultes dont le handicap ne permet pas ou plus d’exercer une activité professionnelle, y compris en milieu protégé. Ils ont cependant une autonomie suffisante pour avoir des occupations quotidiennes : activités ludiques, éducatives... et participent à une animation sociale. Les foyers de vie reposent en général sur un système d’internat, tandis que les foyers occupationnels sont en général des structures d’accueil de jour.

FAM (foyer d’accueil médicalisé) :

Ces établissements accueillent des adultes gravement handicapés mentalement ou physiquement. Leur dépendance les rend inapte à toute activité professionnelle, et ils ont besoin d’une tierce personne pour les actes essentiels de l’existence, ainsi qu’une surveillance médicale.
Les dépenses afférentes aux soins, aux personnels médicaux et para-médicaux sont financées par l’assurance maladie. L’aide sociale (Conseil départemental) s’occupe des frais liés à l’hébergement et l’accompagnement à la vie sociale. Les frais de transport entre le domicile et le FAM sont inclus dans le budget des établissements, et sont financés par l’assurance maladie.

MAS (maison d’accueil spécialisée) :

Ces établissements accueillent des adultes atteints d’un handicap intellectuel, moteur ou somatique grave, ou gravement poly-handicapés sans un minimum d’autonomie. Leur état nécessite le recours à une tierce personne pour les actes de la vie courante, une surveillance médicale et des soins constants. Le MAS est financé en totalité par l’assurance maladie. Les frais de transport domicile – MAS sont inclus dans le budget de l’établissement. La participation aux frais d’hébergement et d’entretien est forfaitaire (paiement du forfait journalier hospitalier). Plusieurs modalités d’accueil sont envisageables : internat, accueil de jour, ou accueil temporaire.

Accueils spécifiques :

  • Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) sous réserve d’une dérogation d’âge accordée par la commission des droits et de l’autonomie (CDAPH), une personne en situation de handicap de moins de 60 ans peut être accueillie dans ces établissements.
  • Accueil familial pour personnes handicapées : les accueillants familiaux agréés par le Conseil départemental peuvent accueillir à leur domicile des adultes handicapés de 20 ans et plus. C’est un moyen alternatif à l’hébergement en établissement qui permet de rompre l’isolement en bénéficiant d’une présence permanente. Plus d’infos sur l’accueil familial en téléchargeant le guide pratique

Les services d’accompagnement

Ces services ont été mis en place afin de permettre l’intégration des personnes handicapées dans leur milieu de vie habituel. Ils les prennent en charge pour tout ou partie des actes essentiels de l’existence, un accompagnement social et un apprentissage à l’autonomie. Les prestations sont délivrées soit au domicile de la personne, soit dans les lieux où s’exercent des activités sociales ou de formation professionnelle ou bien dans les locaux du service même.

SAVS (services d’accompagnement à la vie sociale) :
Ces services ont pour mission d’accompagner les personnes handicapées dans le cadre de leur insertion en milieu ordinaire. Ils assurent un suivi individualisé de la personne notamment en l’aidant dans ses différentes démarches d’ordre personnel, administratif ou professionnel.

SAMSAH (services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés) :
Ces services assurent les mêmes missions que les SAVS mais dans le cadre d’un accompagnement médico-social adapté auquel s’ajoutent des prestations de soins réguliers et coordonnés, ainsi qu’un accompagnement médical et paramédical en milieu ouvert.

Faire une demande d’orientation

Pour faire une demande d’orientation en établissement ou service médico-social, il convient de constituer et d’envoyer (ou de déposer) à la MDPH de la Nièvre un dossier de demande (1ère demande ou renouvellement) dûment rempli et accompagné des pièces obligatoires.

La décision d’accord ou de rejet relève de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), après avis de l’équipe pluridisciplinaire.

Consultez la liste des établissements et des services de la Nièvre pour l’adulte en situation de handicap

... et aussi

Maison départementale des personnes handicapées de la Nièvre (MDPH 58)

11bis, rue Emile Combes
58000 Nevers

Tel : 03 86 71 05 50
Fax MDPH : 03 86 71 05 62
Fax Pôle Enfance : 03 86 71 64 77
mdph.nievre@mdph-58.fr

Horaires d ’ouverture

Lundi : de 13h30 à 17h
Mardi, Mercredi et Jeudi : de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h
Vendredi : de 8h30 à 12h00 et de 13h à 16h30

Les structures pour l’enfant en situation de handicap

Quels types d’établissements et de services existent-ils dans la Nièvre pour les enfants et adolescents handicapés ?

Qu’est-ce un service d’accompagnement ?

Un SESSAD est un Service d’éducation spécialisée et de soins à domicile.

Il apporte aux enfants et adolescents, en association avec les parents, une aide à l’autonomie par un soutien éducatif, pédagogique et thérapeutique individualisé, dans leurs différents lieux de vie : crèche, halte-garderie, centre de vacances et de loisirs, domicile... Il tend à favoriser leur intégration scolaire et sociale.

Constitués d’équipes pluridisciplinaires, les différents SESSAD interviennent selon leur spécialité (déficiences intellectuelles, troubles du comportement, troubles autistiques, déficiences auditives, déficiences visuelles) et l’âge des enfants :

Qu’est-ce un établissement spécialisé ?

Depuis la loi du 11/02/2005, chaque enfant ou adolescent handicapé a droit à un parcours de formation adapté. Il peut être amené à séjourner, à temps plein ou à temps partiel dans un établissement médico-social.

Les établissements se caractérisent par des spécificités répondant aux besoins des publics accueillis :

Les Instituts médico-éducatifs (IME)
Ces structures spécialisées accueillent des enfants et adolescents présentant des déficiences cognitives, psychiques, motrices ou sensorielles, suite à une décision d’orientation de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).
Elles assurent les soins et les apprentissages scolaires, le développement de la personnalité et la socialisation des enfants.
Les IMPro (Institut Médico-Professionnel) assurent un complément de connaissances et une formation professionnelle pour les adolescents, en vue d’une insertion en milieu protégé ou ordinaire.

Les ITEP (Institut Thérapeutique, Éducatif et Pédagogique)
Ces établissements accueillent des enfants et des adolescents qui présentent des difficultés psychologiques et des troubles du comportement qui perturbent gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages.
Ils interviennent selon trois dimensions : thérapeutique (mise en œuvre des prestations de soins adaptés à la problématique de l’enfant), éducative (soutien à la scolarité, la socialisation et les relations aux autres) et pédagogiques (maintien ou préparation au retour des jeunes dans les établissements scolaires).

Les CME (Centre Médico-Educatif)
Ces établissements pour enfants polyhandicapés s’adressent aux enfants et adolescents présentant des handicaps complexes à la fois cognitifs, moteurs et sensoriels.

Les établissements accueillent en semi-internat, en internat de semaine ou plus selon les structures et les souhaits des parents et/ou représentant légal.

Un bilan pluridisciplinaire d’admission est réalisé après l’entrée du jeune.

Chaque année un projet personnalisé est réalisé avec la famille et/ou le représentant légal, celui-ci détaille les axes de travail et les différentes prises en charge à mettre en œuvre.

Consultez la liste des établissements et des services de la Nièvre pour les enfants et adolescents en situation de handicap

... et aussi

Maison départementale des personnes handicapées de la Nièvre (MDPH 58)

11bis, rue Emile Combes
58000 Nevers

Tel : 03 86 71 05 50
Fax MDPH : 03 86 71 05 62
Fax Pôle Enfance : 03 86 71 64 77
mdph.nievre@mdph-58.fr

Horaires d ’ouverture

Lundi : de 13h30 à 17h
Mardi, Mercredi et Jeudi : de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h
Vendredi : de 8h30 à 12h00 et de 13h à 16h30

HAUT