Souffler un peu


La loi d’adaptation de la société au vieillissement votée en décembre 2015 crée un droit au répit. Ce droit au répit permet aux proches aidants des personnes âgées en perte d’autonomie de se reposer ou de dégager du temps.

Les personnes concernées par le droit au répit sont les proches aidants :

  • de personnes bénéficiaires de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie),
  • assurant une présence ou une aide indispensable à la vie à domicile de leur proche,
  • et qui ne peuvent être remplacés pour assurer cette aide par une personne de l’entourage.

Le droit au répit peut être activé quand le plafond du plan d’aide APA de la personne aidée est atteint. Le droit au répit peut alors financer dans la limite de 500 € par an :

  • l’accueil de la personne aidée dans un accueil de jour ou de nuit, un hébergement temporaire en établissement ou en accueil familial,
  • un relais à domicile.
  • Les bénéficiaires de l’APA acquittant une participation financière sur leur plan d’aide acquitteront une participation sur le droit au répit dans les mêmes conditions.

Cette mesure est entrée en vigueur le 1er mars 2016. Pour les bénéficiaires de l’APA avant la réforme, la mise en œuvre s’effectue progressivement. Les départements ont jusqu’au 1er janvier 2017 pour examiner les situations des personnes dont le plan d’aide atteint les anciens plafonds.

A noter : Pour les personnes qui n’atteignent pas le plafond du plan d’aide APA correspondant à leur GIR [1], il est également possible de financer des dépenses d’accueil de jour, d’hébergement temporaire en établissement ou un accueil familial ou du relais à domicile dans le cadre du plan d’aide, dans la limite des plafonds APA.

Source http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/

Depuis sa création en 2003, l’Association Française des Aidants écoute et porte la parole des proches aidants. Face à une prise en compte de leur situation encore insuffisante, voire négative ou parfois même condescendante, elle milite pour que les aidants soient pris en considération dans leur juste rôle et à leur juste place au sein de notre société.

Interview de Florence Leduc, présidente de l’AFA

Pour aller plus loin : avoir du temps libre

Notes

[1Le GIR (groupe iso-ressources) correspond au niveau de perte d’autonomie d’une personne âgée. Le GIR d’une personne est calculé à partir de l’évaluation effectuée à l’aide de la grille AGGIR. Il existe six GIR : le GIR 1 est le niveau de perte d’autonomie le plus fort et le GIR 6 le plus faible. Seules les personnes évaluées en GIR 1 à 4 peuvent bénéficier de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie).

... et aussi

Conseil départemental de la Nièvre

Pôle solidarité et économie sociale
Hôtel du Département
58039 Nevers cedex
Tél : 03 86 60 69 01

Où s’informer

Être aidant, c’est apporter un soutien à un proche en perte d’autonomie. C’est s’occuper plus ou moins régulièrement d’une personne âgée ou d’une personne en situation de handicap. C’est lui consacrer du temps afin que ce proche vive mieux.


Pour apporter une aide adaptée et pour le confort du proche, l’aidant va acquérir progressivement des gestes techniques et des savoir-faire, mais également rechercher les aides (humaines, techniques, …).

Des associations locales ou nationales se mobilisent et apportent conseils techniques et soutien psychologique pour aborder sereinement la profession d’aidant.

Les CCAS

Les Centres Communaux ou Intercommunaux d’Action Sociale (CCAS ou CIAS) sont des structures publiques créées par les communes ou communautés de communes.

Ils sont dédiés à l’action sociale en faveur des habitants, notamment les plus fragiles : les familles en difficulté, les personnes âgées, les personnes handicapées...
Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de votre commune peut vous aider dans vos démarches.

Emeraude 58

Le Réseau départemental pluri-thématique Emeraude 58 a pour mission essentielle la coordination des soins et du parcours de santé pour toute situation complexe, quel que soit le lieu de vie du malade. L’activité principale relève de la prise en charge de patients en Soins Palliatifs. Quand l’accompagnement du malade dépasse les ressources propres de l’équipe soignante de proximité, quand l’entourage a besoin d’un soutien. L’équipe réseau mobilise des moyens humains, techniques ou financiers complémentaires pour permettre au malade de bénéficier du maximum de ressources de qualité là où il se trouve.

Les professionnels du réseau Emeraude 58 assurent :

  • L’expertise de la situation complexe
  • La participation au projet personnalisé de soins
  • La continuité des soins
  • Le décloisonnement ville-hôpital
  • La formation des différents acteurs de santé
  • Le soutien des malades, des proches, des professionnels.

Le réseau EMERAUDE 58 ne se substitue pas aux professionnels de proximité, il est une ressource complémentaire de la prise en soins du patient.

  • Maladie d’Alzheimer 1 personne sur 20, âgée de plus de 65 ans est touchée par cette maladie
  • 1 personne sur 2 non diagnostiquée

L’association France Alzheimer et maladies apparentées

L’association France Alzheimer et maladies apparentées vous propose sa formation des aidants. Animée par un binôme-formateur, psychologue et bénévole d’une association, la formation allie apports de connaissances et mises en commun des expériences et des vécus. Totalement gratuite, elle est découpée en 5 à 6 séances d’une durée de 14 heures.

... et aussi

Conseil Départemental de la Nièvre

Pôle Solidarité et Économie Sociale
Hôtel du Département
58039 Nevers cedex
Tél : 03 86 60 69 01

CCAS de la ville de nevers

5 rue de la Basilique
BP12
58019 Nevers cedex
plateforme.repit@ville-nevers.fr
Tel : 03 86 71 80 11
Tel : 06 61 05 50 07
Fax : 03 86 71 80 08

Le Réseau départemental pluri-thématique Emeraude 58

emeraude58@free.fr
49 rue des hôtelleries
58400 La-Charité-sur-Loire

Tél : 03 86 21 57 14
Fax : 03 86 60 23 78
secretariat@emeraude-58.com

Les Centres Communaux ou Intercommunaux d’Action Sociale

Alzheimer / Parkinson

Du fait de l’allongement de l’espérance de vie, nous entendons de plus en plus souvent parler d’Alzheimer, de Parkinson, et autres maladies qui sont des affections du cerveau.

Des services, des professionnels et des associations à votre écoute peuvent vous accompagner en fonction de vos besoins.

Des solutions existent pour vous accompagner dans votre quotidien.

L’association France Alzheimer peut vous proposer une aide sous différentes formes. Le médecin traitant est également à votre écoute pour trouver avec vous les solutions adaptées à votre situation.
L’Association France Alzheimer reconnue d’utilité publique a pour mission de soutenir les personnes malades et leur famille de former les aidants familiaux de contribuer à la recherche et d’informer l’opinion et interpeller les pouvoirs publics.

L’ Association France Parkinson, reconnue d’utilité publique entend soutenir malades et aidants à travers quatre grandes missions : le soutien aux malades et aux aidants, de l’information sur la maladie et les aides existantes, la recherche de financements et subventions et la sensibilisation de l’opinion et des pouvoirs publics.

Visionner la vidéo de l’ Equipe Mobile Alzheimer

... et aussi

Conseil Départemental de la Nièvre

Direction Générale Adjointe des Solidarités de la Culture et du Sport
Hôtel du Département
58039 Nevers cedex
tél : 03 86 60 67 00

France Alzheimer Nièvre

71 Rue de Nièvre
58000 Nevers
Tel : 03 86 59 14 51

Plateforme d’accompagnement et de répit des aidants

CCAS
5, rue de la Basilique
BP12
58019 Nevers CEDEX

HAUT